Des agences d'intérim s'intéressent au microcrédit pour l'emploi salarié
Fin novembre, les équipes de l’Adie et du FASTT rencontraient une dizaine de représentants d’agences d’intérim de Pyrénées-Gascogne (départements des Pyrénées-Atlantiques et des Landes).

 

Le FASTT (Fond d’Action Social du Travail Temporaire) et l’Adie ont développé une synergie pour répondre aux besoins de mobilité des intérimaires.

Afin de mieux répondre à ces besoins, Romuald Dufourg, Délégué territorial de l’Adie en  Pyrénées Gascogne, et Nicolas Huot, Chargé de mission action territoriale du FASTT pour la région Sud-Ouest ont présenté aux agences d’intérim leurs actions.

Cette réunion a permis de présenter les services de l’Adie a des acteurs côtoyant au quotidien des personnes susceptibles d'être confrontées à des problématiques de financement de la mobilité, déterminante pour leur employabilité. Le travail intérimaire pouvant être considéré comme une forme de travail précaire, l'offre de Microcrédit pour l’emploi salarié (MCES) a été présentée et a suscité débats et intérêts auprès des agences d’intérim, qui voient en l’Adie la possibilité de proposer à leur public le financement d’une formation professionnelle, d’un permis (voiture, camion etc..) ou encore d’un déménagement.

Cette rencontre riche d'échanges a vocation à être répliquée dans d’autres territoires.

Publié le : 07.01.17