Partenaires historiques de l'Adie Nouvelle Calédonie, l'Agence Française de développement (AFD) et BNP Paribas Nouvelle Calédonie soutiennent la création d'emploi.

 

L’Agence française de développement a octroyé un refinancement de 5 millions d’euros à l’Adie. Et ce, dans le but de lancer le micro-crédit Propulse.

 

En 2016, l’Agence française de développement (AFD) compte à nouveau parmi les partenaires refinanceurs de l’Adie. L’organisation, qui a apporté son soutien à l’Adie, à hauteur de 19 millions d’euros de 2005 à 2015, vient de renouveler son engagement. Pour 2016, son directeur du département outre-mer a accordé à l’Adie une ligne de refinancement de 5 millions d’euros remboursable sur 60 mois et décaissable en plusieurs fois.

 

Lancer le micro-crédit Propulse

 

L’objectif ? « Refinancer en partie le lancement du micro-crédit Propulse dès 2016 en Nouvelle-Calédonie, explique Vanessa Roubio, du pôle secteur privé de l’AFD à Nouméa. Avec la mise en place de ce nouveau service financier, le porteur de projet peut désormais bénéficier d’un crédit plus élevé (jusqu’à 10.000 euros) et plus long (jusqu’à 60 mois). » Une solution intéressante pour les créateurs d’entreprises qui ont besoin d’un financement à moyen terme pour lancer ou développer leur activité. 

 

Si l’AFD a choisi de signer cette nouvelle convention, c’est parce que les financements durables tels que les microcrédits et les crédits solidaires font partie intégrante de sa stratégie. « D’autant plus que les établissements bancaires sont peu présents sur le secteur du microcrédit », souligne Vanessa Roubio avant de rappeler que l’Adie est le principal acteur de la microfinance dans les outre-mer.

 

BNP Paribas Nouvelle Calédonie soutient l’ADIE et la création d’emplois

 

Depuis 1999, BNP Paribas Nouvelle Calédonie est le partenaire de l’ADIE sur le territoire. Avec une dotation de 120 000 F CFP, la banque est également partenaire du concours Créadie 2017 qui aura lieu fin 2016, contribuant ainsi à la mise en valeur des micro-entrepreneurs financés par l’ADIE. Soucieuse de contribuer au développement économique local et à la création d’emplois, BNP Paribas Nouvelle Calédonie a versé en 2015, près de 100 millions de F CFP qui ont été distribués sous forme de crédits aux porteurs de projets locaux.

Publié le : 25.10.16