Lancement nouvelle microfranchise solidaire Adie Mon Assistant Numérique
Pour créer de l’emploi tout en réduisant la fracture numérique, l’Adie lance sa nouvelle filière de microfranchise solidaire : Mon assistant numérique

 

Parce qu’il ne suffit pas de posséder un ordinateur pour savoir s’en servir, parce que le numérique dans tous les pans de la société est porteur d’exclusion comme de formidables opportunités, l’Adie et MonAssistantNumérique.com innovent et lancent une nouvelle filière de microfranchise solidaire : Mon Assistant numérique. Ce nouveau concept a pour ambition de créer des emplois, tout en réduisant la fracture numérique.

 

Un nouveau métier pour contribuer à la réduction de la fracture numérique

Accompagner la transition numérique des particuliers et des entreprises : l’idée est celle d’une jeune entreprise MonAssistantNumérique.com, créée en 2014.

« Nous sommes positionnés sur un nouveau métier : celui de l’accompagnement numérique qui correspond à des besoins personnels et professionnels d’une part importante de la société », explique Antoine Poignant, co-fondateur de la société.

Utiliser une boite email, gérer son compte bancaire ou déclarer ses revenus sur internet : la vie courante impose à tous de maitriser l’usage des services en ligne comme des outils informatiques qui y donnent accès... Mon Assistant Numérique repose sur une approche globale de l’accompagnement, sur tous les outils et dans la durée, dans l’objectif de permettre aux utilisateurs de monter en compétence et de gagner en autonomie.

"Il manque une offre privée, professionnelle, accessible et présente sur tout le territoire pour répondre au besoin d'accompagnement des personnes et des entreprises éloignées du numérique", commente Mounir Mahjoubi, président du Conseil National du Numérique.

Au-delà des particuliers, les dirigeants d’entreprises font aussi partie des cibles de cette nouvelle offre, notamment les TPE et les indépendants, qui peuvent y trouver une aide précieuse pour prendre en main un nouveau logiciel, créer un site internet ou développer leur visibilité en ligne.

 

Une innovation dans les métiers du digital au service de l’emploi

Créée en 2011, la microfranchise solidaire est une initiative innovante de l'Adie en faveur de l’emploi, visant à proposer à des personnes éloignées du marché du travail qui souhaitent entreprendre des activités « clés en main », accessibles avec un investissement initial limité et permettant de générer un revenu décent et pérenne.

Ce dispositif de l’Adie comptait jusqu’alors trois filières : la Microfranchise de petit jardinage O2 Adie, Chauffeur&Go et Mon Coursier de Quartier.

Avec Mon Assistant Numérique, l’Adie entend à nouveau innover pour l’emploi en saisissant cette fois-ci l’opportunité des nouveaux métiers créés par l’émergence du numérique.

« C’est une activité qui nécessite d'être technophile mais pas forcément diplômé. En cela, elle correspond à différents profils du public de l'Adie, qui est relativement connecté. Cette activité s’inscrit dans un marché prometteur, en croissance, encore peu structuré, avec une approche innovante, explique Marie Degrand-Guillaud, Directrice du Développement de l’Adie.

La microfranchise Mon assistant numérique est en effet accessible aux personnes passionnées par les nouvelles technologies, désireuses de transmettre leurs connaissances et tentées par l’entrepreneuriat. Le franchiseur apporte une formation complète (coaching commercial, juridique, marketing, etc.) et des outils de communication moyennant un droit d’entrée de 5 000 euros. De son côté, l’Adie propose un financement et des services de micro-assurance professionnelle.

« L’Adie m’avait fait confiance pour créer une entreprise en 2012… se souvient Mathieu Tessier, co-fondateur de MonAssistantnumerique.com. Au moment de développer ce nouveau projet au niveau national, nous avons naturellement pensé à ce partenaire avec lequel nous partageons les mêmes valeurs et qui pourra constituer un soutien important pour nos franchisés ».

Au delà de l’objectif de développement du réseau, la convergence de l’Adie et de MonAssistantNumérique.com a pour objectif de créer des emplois à l’échelle nationale dans une dynamique collaborative et solidaire.

« Avec MonassistantNumerique.com, nous souhaitons atteindre 30 franchisés cette année et, à terme, créer 300 emplois », déclare Bruno Salmon, Vice-Président de l’Adie. 

Publié le : 08.12.16