You are here

 

microStart a délivré 100 microcrédits en 2011

microStart, l’organisme belge de microcrédit créée en partenariat avec l’Adie, l’Union Européenne et BNP Paribas Fortis, tire le bilan de ses 10 premiers mois d’activité.

En dix mois d’activité opérationnelle dans ses deux agences bruxelloises de Saint-Gilles et à Schaerbeek, microStart confirme l’existence d’une forte demande de personnes souhaitant créer leur propre emploi à Bruxelles. 

En 2011, microStart a rencontré 600 personnes porteuses d’un projet de création ou de développement d’activité et délivré 100 microcrédits d’un montant moyen de 4900 euros. 

57 % de ses clients sont des personnes au chômage ou bénéficiaires de revenus sociaux, 27 % sont des indépendants qui n’ont pas accès au crédit bancaire et 16 % sont des travailleurs pauvres. 47 % sont des femmes.

Bien que n’ayant pas accès au crédit bancaire traditionnel, ces créateurs d’entreprises ont su démontrer non seulement leur capacité à innover pour sortir du chômage, mais aussi qu’ils sont dignes de confiance, comme en témoigne un taux de remboursement de 97%.

Toutefois, microStart attire l’attention sur le fait que les créateurs de petites activités en Belgique se heurtent à des freins règlementaires qui rendent particulièrement difficiles leurs premiers pas d’entrepreneurs, telles que la perte immédiate des revenus de remplacement, le niveau élevé des cotisations sociales au démarrage et l’obligation, pour les moins diplômés ou ceux qui manquent d’expérience attestée, de passer l’examen de gestion qui délivre un numéro d’entreprise. 

Encouragé par ces résultats, microStart entend bien «  continuer à se mobiliser avec  ses partenaires, pour donner à tous le droit à l’initiative économique et contribuer à l’inclusion sociale des plus démunis », déclare son Directeur Général, Patrick Sapy.



Publié le : 13.01.12