Un concours pour valoriser la richesse des activités des micro-entrepreneurs financés par l'Adie

Né en 2007, Créadie fédère les équipes d'Azulis Capital et de l'Adie autour d'un concours qui récompense et valorise les initiatives innovantes et porteuses de développement des créateurs d'entreprise financés et accompagnés par l'association.

Chaque conseiller Adie présente au concours au moins l'un des micro-entrepreneurs qu'il finance dans les 3 catégories suivantes :
  • Prix Jeunes Banque Populaire Créadie (prix de 2 500 €) : Récompense un(e) créateur/créatrice d’entreprise âgée de 18 à 32 ans, financé(e) et accompagné(e) par l’Adie, ayant l’esprit d’entreprise et dont le projet est porteur de développement économique et de création d’emploi.
  • Prix du Développement Economique Local (prix de 2500 €) : Récompense un(e) créateur/créatrice d’entreprise financé(e) et accompagné(e) par l’Adie et dont l’activité économique a un impact économique positif et significatif son territoire. Par exemple : un chiffre d’affaires important, des créations d’emploi, une bonne rentabilité, etc.
  • Prix Accomplissement Personnel (prix de 2 500 €) : Récompense un créateur/unes créatrice financé(e) et accompagné(e) par l’Adie, et qui a fait preuve de ténacité pour lancer son activité. La capacité de rebond du créateur, sa volonté d’agir sur son propre destin sont pris en compte, ainsi que l’exemplarité de son parcours.
Des prix coups de cœurs sont également attribués par le jury :
  • Prix Coup de Cœur (500 € de dotation): Récompense trois créateurs/créatrices d’entreprise financé(e)s et accompagné(e)s par l’Adie, que le jury souhaite également mettre en avant et qui appartiennent à l’une ou l’autre des catégories précédentes.

Lauréats et Grand Prix

L'ensemble des lauréats Créadie concourt également pour l'attribution de deux prix spécifiques :
  • le Prix des Réseaux Sociaux (prix de 2500 €) Les amis et fans de l'Adie votent sur la page Facebook de l'association pour le candidat de leur choix.
  • le Prix Elan d'idées (prix de 2500 €) Les collaborateurs d’Azulis Capital et l'ensemble des salariés et bénévoles de l'Adie votent en interne pour le candidat de leur choix.

Le palmarès 2016

Découvrez les 6 lauréats 2016 sur la chaine Youtube de l’Adie :



Corentin, atelier d’hydro-dipping à La Guyonnière (Vendée) - Prix jeunes Banque Populaire
Quand on a une idée novatrice, il faut se lancer ! Voilà pourquoi Corentin n’a pas attendu le nombre des années pour monter son entreprise en important le concept américain de l'hydro-dipping. Respectueuse de l’environnement, cette technique permet d’imprimer des motifs spéciaux sur tout type d’objet grâce à un bac rempli d’eau et de peinture hydrosoluble.
Deux ans après le démarrage de son activité, Corentin a déjà créé un nouvel emploi, en plus du sien !
Découvrez-le en vidéo


Fathia, restauratrice ambulante à Villeneuve-la-Garenne (Haut-de-Seine) - Prix accomplissement personnel
Le parcours de Fathia démontre une détermination exceptionnelle. Elle a démarré à une toute petite échelle en proposant des boissons fraiches et un barbecue ambulant. Au lancement de son activité, aucune institution n’a pu la financer, mais ça n’a pas arrêté cette femme résolue à travailler pour son indépendance et élever ses deux enfants.

En 2015, Fathia a participé à Adie CréaJeunes, un programme gratuit de 4 à 6 semaines pour concrétiser son projet de création d’entreprise. Elle a ensuite obtenu un microcrédit, qui lui a permis d’acheter un camion et de compléter son équipement. Aujourd’hui, elle vend des produits de qualité sur les grandes manifestations, pour tous les goûts, sucrés et salés.
Découvrez-la en vidéo


Jessica Marin-Courtois, école de formation à Niort, Deux-Sèvres - Prix développement économique local
Jessica a commencé son activité dans la confection sur-mesure de vêtements pour enfants. Son talent et sa créativité ont rapidement payé, et elle a pu élargir son catalogue, en proposant des robes couture sur-mesure. Une de ses créations marquantes : la robe de Miss Poitou-Charentes !
Encouragée par le succès de son atelier, elle se lance dans la formation professionnelle et embauche cinq professeurs.
Aujourd'hui, une cinquantaine d'étudiants en CAP couture suivent son apprentissage. Elle travaille avec des structures telles que Pôle emploi et le Fongecif pour former les personnes en reconversion professionnelle, et projette d’ouvrir deux classes de BTS.
Découvrez-la en vidéo


Stéphanie Perron, crêperie à La Fresnais, Ille et Vilaine - Coup de cœur Alors qu’elle travaillait dans la restauration depuis ses 16 ans, Stéphanie doit réinventer son emploi du temps suite à l’accident de la plus jeune de ses quatre enfants. Pour s’occuper de sa famille, elle doit trouver plus de souplesse horaire : elle retrousse alors ses manches et décide de se lancer à son compte. Stéphanie retape une vieille caravane destinée à la vente de crêpes et de galettes artisanales à emporter.
Pleine de ressources, elle fait elle-même ses saucisses et élève ses poules pour les œufs et la viande. Aujourd’hui, les habitués de la route Saint Malo/Dol, sur le bord de laquelle est installée la caravane, viennent directement frapper à la porte de chez elle pour déguster ses fameuses galettes !
Découvre-la en vidéo


Christelle Serber, école de langue de signes à la Baie Mahault, Guadeloupe - Coup de cœur Le projet de Christelle est destiné à tous ceux qui désirent apprendre la Langue des Signes Française. Elle-même malentendante, Christelle est présidente de l'Association des sourds et malentendants en Guadeloupe depuis maintenant dix ans. Elle a créé son entreprise en décembre 2012 et propose des missions de formation dans différents centres. Aujourd’hui, face au succès que rencontre son activité, elle a pu investir dans un local pour dispenser ses cours et diminuer ses déplacements.
Découvre-la en vidéo


Mickaël Leroux, fleuriste à Nonhigny, Meurthe-et-Moselle - Coup de cœur Mickaël a démarré son activité de fleuriste sur le tard, après s’être découvert une véritable vocation pour ce métier. Ce coup de cœur le pousse à retourner sur les bancs de l’école, et à préparer un CAP fleuriste en 2009. Il a ainsi trouvé sa voie et se réalise aujourd’hui comme chef d’entreprise. Il travaille dans le garage de ses parents, qu’il a aménagé pour accueillir sa clientèle, et où il confectionne compositions et décorations florales.
Le microcrédit de l’Adie lui a notamment permis d’investir dans un véhicule utilitaire, dans lequel il effectue désormais ses livraisons. Dans son village et les alentours, les habitants apprécient ce service de proximité.
Découvrez-le en vidéo

Créadie 2015
  • Matthieu, Prix du Développement Economique : Prestation de services de soutien à la production agricole dans la Sarthe.
  • Hassani, Prix du Développement Durable : Production et vente d’huiles essentielles et de produits cosmétiques biologiques à Mayotte.
  • Etienne, Prix Jeune : maraîcher en agriculture biologique.
  • Anita, Prix du Développement Humain : entreprise de nettoyage.
  • Guillaume, Coup de Cœur, entreprise de rénovation d'outils.
  • Oumou, Coup de Cœur, entreprise d’import et de commercialisation de produits maliens.
  • Laurent, Coup de Cœur et Prix des Réseaux Sociaux, cireur de chaussures à l’ancienne.

Créadie 2013
  • Jean-Michaël, Coup de Cœur et Prix du Microcrédit : Production et vente de la spiruline, une micro-algue riche, utilisée en complément alimentaire
  • Zahia, Prix Développement Humain : auto-école dans une cité d’Avignon
  • Abdallah, Prix Développement Durable et Prix des Réseaux Sociaux : récupération des déchets électroménagers à Mayotte.
  • Marylin, Coup de Cœur, entreprise de terrassement.
  • Louis, Coup de Cœur, entreprise de transport de déchets par bateau

Créadie 2012
  • Brigitte, Prix du Développement Durable : confection et distribution de paniers bio
  • Clélia, Prix du Développement Humain : maquillage professionnel
  • Marouane, Prix du Développement Economique et Prix des réseaux sociaux : transport de personnes handicapées
  • Marie-Laure, Prix du Microcrédit: restauratrice
  • Patrick, Coup de Cœur : entreprise de revêtement de sols
  • Charles, Coup de Cœur : taxi

Créadie 2011
  • Céline, catégorie Parcours de vie : esthéticienne à domicile
  • Dieng, catégorie Success Story : vente ambulante
  • Pascal, catégorie Micro-Franchise : street-marketing
  • Olivier, catégorie Développement Durable : dressage de rapaces
  • Lucien, catégorie Innovation : fabrication de matériel professionnel pour les plateaux de cinéma