Le microcrédit, un principe économique expérimenté dans les pays en voie de développement avant d'essaimer à travers le monde

Le microcrédit a fait son apparition dans les années 70 au Bangladesh avec la création de la Grameen Bank par le professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006, qui souhaitait permettre aux femmes pauvres de son pays de développer de petites activités économiques.

La méthode sera ensuite exportée en Guinée et au Burkina Faso, puis transposée en France et en Europe par Maria Nowak, fondatrice de l’Adie. Le succès de ce nouveau modèle économique, qui propose aux personnes situées en "bas de la pyramide sociale" de créer leur propre emploi, ne s’est pas démenti depuis.

Le microcrédit a essaimé dans d’autres pays d’Europe sous l’impulsion de l’Adie, et a diversifié ses applications : outre le microcrédit professionnel, les micro-entrepreneurs se voient désormais proposer des microcrédits personnels pour l’emploi salarié ainsi que des micro-assurances.

Au fil du temps, l’Adie a toujours agi en pionnière pour diffuser aux autres pays d’Europe ses méthodes et ses valeurs.

L'Adie est membre du Réseau Européen de Microfinance (REM) et du Microfinance Center (MFC) et étend actuellement son action en mettant son savoir-faire au service des pays qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la microfinance.

Quant à la Grameen Bank, elle a récemment démarré une activité de microcrédit à New-York, avant de s’implanter à San Francisco. Car au cœur même des pays développés, des poches de misère subsistent, qui pénalisent les individus n’ayant pas accès au système bancaire. 


On compte plus de 80 millions de clients du microcrédit dans le monde

État des lieux du microcrédit dans le monde

A l’heure actuelle, on compte dans le monde plus de 80 millions de clients du microcrédit.
A côté de plusieurs “banques des pauvres” en Asie, dont chacune compte 2 à 3 millions de clients, il existe des banques d’orientation plus commerciale particulièrement en Amérique Latine, ou encore des coopératives d’épargne-crédit en Afrique, ainsi qu'un grand nombre d’ONG de microcrédit à travers le monde.
Une part croissante de ces institutions de microfinance couvre ses coûts et peut donc se développer en toute autonomie.

Depuis la fin des années 1980, le microcrédit s’est implanté aussi aux Etats-Unis et en Europe. Il s’est étendu très rapidement en Europe centrale et orientale où l’effondrement du secteur public et le chômage en résultant ont été à l’origine d’une demande très forte et d’une offre soutenue par les bailleurs de fonds internationaux.
Dans l’ensemble des pays post-communistes, le nombre de clients du microcrédit est évalué à 3 millions.

Perspectives

Le microcrédit est en croissance rapide et s’ouvre vers d’autres services financiers : épargne, transferts, micro-assurance etc.
Il intéresse de plus en plus les banques, qui découvrent un marché immense - près d’un milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès au crédit - et des méthodes adaptées à cette clientèle spécifique, qui leur permettent d’assurer la rentabilité financière. Ces banques interviennent à travers des filiales spécialisées, des prises de participation, des lignes de crédit aux ONG et des partenariats de toutes sortes.

Sur le plan social, le microcrédit est reconnu comme l’un des moyens de réaliser l'Objectif du millénaire pour le développement: réduire de moitié d’ici à 2015 le nombre de personnes vivant avec moins d’un dollar par jour, évalué actuellement à 2 milliards.

En Europe, les opérateurs de microcrédit se sont regroupés au sein du Microfinance Center (MFC) et du Réseau Européen de Microfinance (REM) qui couvrent l'ensemble des pays membres de l’Union Européenne.

  • Basé en Pologne, Microfinance Center (MFC) pour l’Europe centrale et orientale a été fondé en 1997. Représentant 27 pays, 110 institutions de microfinance y adhèrent aujourd’hui. Le MFC cherche à développer une microfinance qui conjugue performances sociales et financières, et mène différentes actions pour développer les bonnes pratiques et stimuler l’innovation.
  • Le Réseau Européen de Microfinance (REM), fondé par Maria Nowak et basé en France, regroupe actuellement 87 membres et partenaires répartis dans 21 pays européens.

    Les deux centres, qui collaborent étroitement, ont pour but de diffuser les bonnes pratiques, d’organiser des échanges mutuels et de formuler des propositions aux gouvernements et à la Commission Européenne en matière d’environnement institutionnel du microcrédit.

  • Les chiffres clés de la microfinance dans le monde (2008 - source MixMarket)

  • 80 millions de personnes dans le monde ont recours à la microfinance
  • Prêt moyen par emprunteur: 591$
  • 1 700 organismes de microfinance


Quelques sites de référence sur la microfinance

MixMarket (EN)  – www.mixmarket.org
Microfinance Summit (EN)  - www.microcreditsummit.org
Lamicrofinance.org - microfinancegateway.org/fr
Réseau Européen de Microfinance - www.european-microfinance.org
Microfinance Center - www.mfc.org.pl

Retrouvez des documents relatifs à la microfinance dans l'Espace Presse et Etudes de l'Adie.

L'Adie remercie Entrepreneurs du Monde pour les photos illustrant cette page.

 

Actualités

Découvrir l'Adie