Contenu mise en avant: 
Depuis 1989
18 000
personnes financées en 2015
225 emplois
créés par semaine
120 antennes
partout en France


L’Adie est une association reconnue d’utilité publique qui aide des personnes éloignées du marché du travail et du système bancaire à créer leur entreprise et ainsi, leur propre emploi grâce, au microcrédit.

L'Adie a été créée en 1989 par Maria Nowak qui a adapté à la France le principe du microcrédit. Ce mécanisme financier est inspiré de la Grameen Bank créée au Bangladesh par Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006 et a largement fait ses preuves dans les pays en voie de développement, en Asie, en Afrique et en Amérique Latine. Aujourd’hui, des millions de personnes à travers le monde vivent de leur travail grâce à ce type de financement.



Depuis ses débuts, les missions de l’Adie sont :
  • Financer les créateurs qui n’ont pas accès au crédit bancaire, à travers le microcrédit,
Habilitée à délivrer des prêts, l’Adie propose aux créateurs d’entreprise n’ayant pas accès au crédit bancaire, et plus particulièrement aux demandeurs d’emploi et allocataires des minima sociaux, des microcrédits pouvant atteindre 10 000 euros, assortis de prêts d’honneur, primes ou avances remboursables de l’Etat ou des collectivités locales.
  • Accompagner les créateurs avant, pendant et après la création de leur entreprise,
Grâce aux 1 300 bénévoles qui s’engagent au quotidien à ses côtés, l’association propose aussi aux créateurs d’entreprise qu’elle finance un accompagnement gratuit et de qualité pour sécuriser la pérennité de leur activité, avant, pendant et après la création de l’entreprise. Cet accompagnement prend la forme aussi bien de formations collectives que d’un suivi personnalisé dans des domaines aussi variés que la gestion,
 les démarches administratives, le développement commercial, le conseil juridique ou la fiscalité.
  • Contribuer à l’amélioration de l’environnement institutionnel du microcrédit et de la création d’entreprise.
Le droit à l’initiative économique exige l’accès au capital pour tous et la levée des obstacles administratifs
 à la création d’entreprise. L’Adie se donne pour mission de formuler des propositions en vue d’améliorer le cadre législatif et réglementaire du microcrédit
et du travail indépendant, tout particulièrement pour les personnes en situation de précarité.

Dans un contexte de chômage croissant, l’Adie milite pour faire du microcrédit et de l’accompagnement à la création d’entreprise un instrument reconnu des politiques d’emploi, de développement économique 
et d’inclusion sociale.
 

Actualités

Découvrir l'Adie