Pauline, Microfranchisée Mon Assistant Numérique Assistante numérique

« Mon Assistant Numérique m’a permis de mettre le pied à l’étrier »
Pauline vit dans une ville de moins de 4 000 habitants, à Trébeurden, près de Lannion, fief d’une grande entreprise de télécom. Quand elle envisage de devenir Assistante Numérique, son entourage lui dit qu’elle est « cinglée » de se lancer sur une telle zone géographique, où tout le monde est déjà connecté. Aujourd’hui, son activité bat son plein.

Enthousiaste et persévérante, la jeune femme cherchait à remonter en selle après un licenciement économique. Anciennement « cyber documentaliste » puis chargée de sensibiliser les jeunes à l’usage des réseaux sociaux, Pauline a directement « accroché au concept, aux idées et aux deux personnages » que sont Mathieu Tessier et Antoine Poignant, les deux fondateurs de MonAssistantNumérique.com.

Quand on lui demande ce qui l’a poussée à se lancer dans cette activité, elle répond que « le numérique est venu tout seul ». Elle a y baigné quand elle était plus petite en observant son père, passionné de nouvelles technologies. Au fur et à mesure de ses études en communication et de ses premières expériences, son savoir-faire s’est affiné et enrichi, de la maintenance informatique d’une mairie à la gestion des sites web.

Titillée depuis quelques temps par l’envie d’entreprendre, Pauline avoue qu’elle a été séduite pour deux raisons. Elle cherchait une activité lui permettant d’avoir un contrôle sur ses horaires pour pouvoir conduire sa fille à l’école. Par ailleurs, elle ne sentait pas suffisamment prête pour se lancer seule. Pauline aime travailler « avec du monde » : « Pour moi, la franchise est un travail collaboratif. On travaille comme on échangerait avec des collègues. Quand je demande un conseil sur notre réseau commun, je reçois une réponse dans les dix minutes ».

Avant de se lancer, il manquait encore les fonds : « La BGE m’a orientée vers l’Adie, dont le microcrédit m’a permis de financer la trésorerie et le matériel dont j’avais besoin pour démarrer. J’y ai également soucrit une micro-assurance qui est adaptée à mon activité. »

Ses premiers clients l’ont appelée après la parution d’un article dans le petit journal communal. Depuis, le maire a installé une banderole avec sa marque à l’entrée de la ville et les infirmières recommandent ses services à leurs patients : « le développement de mon activité repose beaucoup sur le bouche-à-oreille. J’utilise tous les petits circuits même le parking à la sortie de l’école ! ».
Aujourd’hui, Pauline se sent très épanouie dans son activité, elle forme progressivement ses clients à tous les objets connectés de leur quotidien. Beaucoup de ses prestations permettent à ses clients d’avoir tout simplement accès à des services publics. Elle accompagne autant les enthousiastes que les réticents du numérique, désormais obligés de comprendre comment fonctionne Internet pour accomplir des gestes du quotidien aussi simples que de prendre rendez-vous chez le médecin.
 
 

Nicole, Judith et Jenna, maillots de bain éco-responsables

Nicole, Judith et Jenna, maillots de bain éco-responsablesTrois sœurs parisiennes d’origine congolaise, créent de maillots de bain éco-responsables, valo ...

Éric, coup de dynamo sur Viglain, Réparateur de vélos

Éric, coup de dynamo sur Viglain, Réparateur de vélos« Suite à une maladie, Éric se retrouve, à 50 ans, dans l’impossibilité de retrouver un emplo ...

Découvrez les lauréats Créadie 2016, Créadie 2016

Découvrez les lauréats Créadie 2016, Créadie 2016Chaque année, l’Adie met à l’honneur les créateurs qu’elle a financés et accompagnés à t ...

Bruno, Super Entrepreneur, Rémouleur

Bruno, Super Entrepreneur, Rémouleur« Après des années de vie de salarié à Paris, j’ai gagné en qualité de vie »

Katell, créatrice joaillière, Joaillère

Katell, créatrice joaillière, Joaillère« Lorsque que j’ai voulu lancer mon entreprise, j’ai fait le tour des organismes d’aide à la ...

Guillaume, 21 ans, créateur, marque de polos

Guillaume, 21 ans, créateur, marque de polos« La formation CréaJeunes de l’Adie était très complète et conviviale. Avec les autres créa ...

Actualités

Découvrir l'Adie