You are here

 

L’Adie permet de créer 200 emplois par semaine. Et vous, vous faites quoi pour l’emploi ?

L’Adie permet de créer 200 emplois par semaine. Et vous, vous faites quoi pour l’emploi ?

À l’occasion de sa 11e Semaine du Microcrédit, l’Adie appelle à relever un grand défi pour l’emploi.

Lire la suite
La lutte contre les exclusions est perçue par tous comme un impératif national. Mais alors que l’emploi reste le meilleur rempart contre la pauvreté, puisqu’il est facteur d’inclusion et de reconnaissance sociale, la « mobilisation générale » contre le chômage doit et peut encore se renforcer.

Voilà pourquoi l’Adie, qui permet la création de plus de 200 emplois par semaine grâce au microcrédit, appelle à relever un grand défi pour l’emploi, à l’occasion de la 11e édition de sa Semaine du Microcrédit, qui se déroulera dans toute la France, du 2 au 6 février prochains.

Comment participer au Défi pour l’emploi ?
Tous ceux qui agissent déjà concrètement pour l’emploi comme ceux qui ne font rien encore mais accepteront alors de soutenir ce grand défi, pourront participer en signant la pétition du défi ou en partageant une photo sur le site du Défi pour l’emploi .

Une autre manière d’y participer est en partageant sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram et Twitter un message de soutien ou une photo, accompagnés du hashtag #DefiEmploi.

À travers cette initiative, l’Adie vise 10 000 soutiens pour l’emploi pendant la durée de l’événement, en s’appuyant sur les réseaux sociaux comme caisse de résonance et sur des opérations événementielles, Place de la République à Paris et Place de la Victoire à Bordeaux. 1 soutien sous forme de photo, tweet, like, partage = 1 euro de don du partenaire la Banque Populaire.

Dans un contexte économique qui bloque le marché de l’emploi et rend le salariat plus précaire que jamais, l’Adie affirme qu’il est impératif de permettre à chacun de développer ses talents en facilitant la création d’entreprise.

Mobilisez-vous aux côtés de l’Adie !

Pour nous rejoindre sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter.
Publié le : 15 janvier 2015

La 11e édition de la Semaine du Microcrédit de l’Adie aura lieu du 2 au 6 février 2015

La 11e édition de la Semaine du Microcrédit de l’Adie aura lieu du 2 au 6 février 2015

L’Adie permet de créer 200 emplois par semaine. A l’occasion de la 11e édition de sa Semaine du Microcrédit,l’association pionnière du microcrédit lance un grand défi pour l’emploi.« Et vous, vous faites quoi pour l’emploi ?... »

Lire la suite

Si la création d’entreprise est désormais reconnue comme une voie efficace de retour à l’emploi, le microcrédit, lui, n’est pas encore suffisamment connu du public. A l’occasion de sa 11e Semaine du Microcrédit, du 2 au 6 février 2015, l’Adie, qui permet la création de plus de 200 emplois par semaine, lance un grand défi pour l’emploi. « Et vous, vous faites quoi pour l’emploi ? » vise à inciter chaque citoyen à se mobiliser en faveur d’une grande cause nationale : la lutte contre le chômage.

L’activité salariée n’est pas l’unique solution pour sortir du chômage
L’Adie, association pionnière et acteur majeur du microcrédit en France, crée plus de 200 emplois par semaine, en aidant des chômeurs à créer leur entreprise.
Depuis 2005, elle organise chaque année la Semaine du Microcrédit, opération nationale de proximité dont l’objectif est de sensibiliser les personnes en situation de précarité sur les possibilités de créer leur activité, et donc leur propre emploi, grâce au microcrédit et à l’accompagnement qu’elle propose.
En 2014, l’événement a permis de toucher plus de 80 000 personnes, dont près de 8 400 ont déposé leur projet de création d’entreprise.


La prochaine Semaine du Microcrédit de l’Adie aura lieu du 2 au 6 février
Les équipes de l’Adie accueilleront le public dans toute la France, que ce soit dans des lieux publics, chez ses partenaires (Pôle emploi, CCI, Missions locales, BGE, RSI, banques …) ou dans ses antennes, dans le cadre de portes ouvertes.


Plus d'information sur la Semaine du Microcrédit de l'Adie


Le Défi pour l'emploi
Et pour donner un coup de projecteur sur le rôle que peut jouer le microcrédit dans la lutte contre le chômage, l’Adie lancera par ailleurs un grand défi pour l’emploi, à travers un message qui interpelle et implique chacun :
L’Adie permet de créer 200 emplois par semaine.
« Et vous, vous faites quoi pour l’emploi ? »
Elle vise 10 000 soutiens pour l’emploi pendant la durée de l’événement, en faisant appel à des personnalités reconnues comme relais d'information, et en utilisant les médias sociaux comme caisse de résonance. Ce message sera déployé aussi bien dans la presse que dans la rue, à travers des opérations événementielles à Paris et dans plusieurs grandes villes de France.
Tous ceux qui agissent déjà concrètement pour l’emploi (en créant une activité, en embauchant, en utilisant les services d’une entreprise créée grâce à l’Adie, etc.), comme ceux qui ne font rien encore mais accepteront alors de soutenir le grand défi pour l’emploi lancé par l’Adie, pourront ainsi contribuer à faire de la lutte contre le chômage une grande cause nationale portée par l’ensemble de la communauté des citoyens.


Publié le : 13 janvier 2015

Signature d'une convention de partenariat avec l'URSSAF Bretagne

Signature d'une convention de partenariat avec l'URSSAF Bretagne

Le 12 décembre 2014, Fabienne Kerzerho Directrice Régionale de l'Adie , Eric Tromeur, Directeur de l'URSSAF en Bretagne et Yves Chatalen, Président du Conseil d'Administration, ont signé une convention de partenariat.

Lire la suite

Soutenir la création, le développement et la pérennité des entreprises sont des enjeux partagés par l'Adie et l'URSSAF. En mettant en place une convention de partenariat, les deux acteurs entendent améliorer leur coopération afin de soutenir les entreprises portées par un public fragilisé.


La convention permettra de faciliter non seulement une meilleure connaissance réciproque de chacune des structures ( à travers des séquences d'informations, des réunions communes...) mais aussi de mettre en place d'actions communes, notamment de communication, en direction et au service des entrepreneurs.


Cette convention, reconductible, est signée pour une durée de 2 ans.


 


 

Publié le : 12 janvier 2015

Signature du premier contrat d’adhésion au Dèch’Pack Macif Apreva Adie

Signature du premier contrat d’adhésion au Dèch’Pack Macif Apreva Adie

Le 3 décembre 2014, le 1er contrat d’adhésion au Dèch’Pack Macif / Apreva / Adie a été signé à l’agence Macif d’Agen.

Lire la suite

Les professionnels de l’insertion ont identifié la problématique de la mobilité comme un frein important au retour à l’emploi. C’est dans ce cadre que l’association Apreva est soutenue par la Fondation d’entreprise Macif depuis 2010, et que l’Adie et le Pôle emploi ont noué un partenariat important depuis 2009 autour du programme de microcrédit personnel pour l’emploi.
En parallèle, la Macif a décidé d'apporter son soutien à l'Adie en contribuant à sécuriser l'activité des entrepreneurs grâce à des produits spécifiquement adaptés à leurs besoins. C’est ainsi que mi 2013, AXA France et la MACIF ont renouvelé une convention de 3 ans avec l’Adie afin de renforcer leur collaboration pour une assurance adaptée aux micro-entrepreneurs.

Grâce à un partenariat avec ERDF, Apreva récupère des véhicules qu’elle répare dans son atelier d’insertion à Aiguillon (47). Les véhicules sont ensuite mis à la location, à un prix réduit, pour des personnes en difficulté.

Un nouveau palier est aujourd’hui franchi pour apporter à un public défavorisé, et sur orientation des prescripteurs sociaux, une solution pérenne comprenant un ensemble de nouveaux services : le Dèch’Pack. Il s'agit d'une offre complète comprenant à la fois un véhicule et sa carte grise, une garantie pièces et main-d’œuvre sur trois mois, un contrat d’assurance comportant des garanties essentielles et enfin, un microcrédit pour une durée de 24 mois.

Le premier contrat a été signé à Agen le 3 décembre 2014 en présence de Francis Jamin, directeur régional de la Macif Sud-Ouest Pyrénées, de Bernard Deche, directeur d’Apreva 47, de Pauline Collignon, conseillère Adie en Lot-et-Garonne, et du 1er bénéficiaire de ces services.

Publié le : 31 December 2014

L'Adie propose également des microcrédits pour l’emploi salarié

L'Adie propose également des microcrédits pour l’emploi salarié

D’un montant pouvant aller jusqu'à 3 000 €, ces microcrédits sont destinés à aider les chômeurs à retrouver un emploi salarié, ou les salariés à se maintenir dans leur emploi.

Lire la suite

Il permet de financer un permis de conduire, une formation, un déménagement, un véhicule (ou sa réparation), etc.

Les personnes qui sollicitent un microcrédit pour l’emploi salarié auprès de l’Adie sont plutôt jeunes (la  moyenne d’âge est de 33 ans) et peu diplômées (de niveau CAP/BEP) et ont besoin de faire l’acquisition d’un véhicule afin de se maintenir dans l’emploi.

Depuis 2011, un partenariat avec le Fastt est en place pour délivrer des microcrédits personnels pour l’emploi aux intérimaires.
Ces derniers rencontrent en effet plus de difficultés dans l'accès au crédit du fait de leur statut de travail, car il s’agit souvent pour eux de leurs premières expériences professionnelles. Plus d’1/3 du public du Fastt a moins de 25 ans et la mobilité est souvent un facteur déterminant pour assurer leur employabilité.
A ce jour, le Fastt a orienté près de 4900 intérimaires et permis le financement de 750 d’entre eux, essentiellement pour répondre à des besoins de mobilité (permis de conduire, achat ou réparation de véhicule, déménagement, etc).

Publié le : 12 December 2014

Agir avec le groupe RATP pour le développement économique et social des territoires

Agir avec le groupe RATP pour le développement économique et social des territoires

L’Adie et la fondation RATP ont conclu en 2012 une convention visant à accompagner en 3 ans plus de 100 jeunes dans leur projet de création d’entreprise sur des territoires desservis par le groupe RATP (Ile-de-France en 2012, Charleville-Mézières en 2013 et Boulogne-sur-Mer en 2014).

Lire la suite

Renforcé en 2013 par la signature d’une convention entre l’Adie, la fondation RATP et RATP Dev, ce partenariat a notamment permis de mettre en œuvre des actions locales visant à promouvoir les opérations menées par l’Adie, notamment à Charleville-Mézières, Boulogne-sur-Mer, Bourges, Châlons-en-Champagne, Epernay, Reims, Evreux, Rennes et la Roche sur Yon.
« Nous partageons avec la RATP et la Fondation groupe RATP une même ambition : contribuer au développement économique et social des territoires dans lesquels nous sommes implantés. Pour nous, comme pour les équipes RATP, l’arrivée d’un nouveau système de transport sur un territoire doit profiter aux populations qui y résident et favoriser la création de nouvelles activités au profit des publics les plus fragiles. Cette convergence est la base d’un partenariat qui est pour moi exemplaire.» Catherine Barbaroux, présidente de l’Adie.
Grâce à la mise à disposition d’un bus, ces événements présentent un format original et impactant. En effet, le bus « Je crée ma boîte », se rend dans les quartiers, au pied des tours ou sur une place fréquentée. Avec son fort pouvoir visuel, il suscite des interrogations auprès des habitants et permet d’établir rapidement le dialogue autour de leurs projets.
Chaque année, la fondation RATP soutient  la Semaine du Microcrédit en ouffrabtr notamment de l’espace d’affichage dans le métro parisien. En 2014, elle a également apporté un soutien précieux à l’organisation des 25 ans de l’Adie au Musée de l’Histoire de l’Immigration.
En 2015, la RATP prévoit de mettre un ancien local d’agence Navigo dans la station de Gallieni sur la ligne 3 du métro parisien, à disposition de l’Adie pour accueillir des micro-entrepreneurs, des formations et des événements autour de la création d’entreprise.
Ce partenariat innovant, à la fois par son impact sur le territoire et par son ampleur, touche aujourd’hui 7 zones où l’Adie et la RATP sont implantées.

Publié le : 12 December 2014

La Fondation BNP Paribas et l'Adie ont inauguré l’antenne rénovée de Vaulx-en-Velin.

La Fondation BNP Paribas et l'Adie ont inauguré l’antenne rénovée de Vaulx-en-Velin.

L’Adie et la Fondation BNP Paribas, dans le cadre de son Projet Banlieues, ont inauguré le 20 novembre les locaux remis à neuf de l’antenne de proximité de Vaulx-en-Velin (située 7 chemin du Grand Bois – 69120 Vaulx-en-Velin).

Lire la suite

Cette inauguration s’est déroulée dans les locaux de l’antenne Adie de Vaulx-en-Velin, en présence de Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie, de Etienne Barel, Directeur Régional BNP Paribas Réseau Rhône-Alpes, Bourgogne et Auvergne, de Philip Alloncle, Préfet délégué pour l'égalité des chances, ainsi que de représentants de la Mairie de Vaulx-en-Velin, de la Communauté Urbaine du Grand Lyon et de la Région Rhône-Alpes et de créateurs d’entreprise financés et accompagnés par cette antenne de l’Adie.


Présente dans le département du Rhône depuis plus de 20 ans, l’Adie a financé près de 3 500 créateurs d’entreprise en situation de précarité. En 2001, l’Adie a décidé d’implanter une antenne à Vaulx-en-Velin qui lui a permis de financer plus de 200 habitants et de rayonner sur les autres quartiers de villes voisines.
Dans cette antenne située au cœur du quartier du Mas du Taureau, 70% des personnes financées étaient demandeuses d'emploi ou bénéficiaires des minima sociaux et plus de 45% des personnes financées par l’Adie résident dans un quartier politique de la ville.
 
La rénovation de cette antenne de l’Adie, située dans un quartier populaire de Vaulx-en-Velin, s’inscrit dans le cadre du Projet Banlieues de la Fondation BNP Paribas. C’est à travers ce programme de solidarité que la Fondation BNP Paribas, en neuf ans, a déjà permis de créer 15 antennes de proximité de l’Adie dans des quartiers en difficulté à : Marseille, Toulouse, Lyon (La Duchère), Evry, Aulnay-sous-Bois, Asnières, Montpellier, Clichy-sous-Bois, Pointe-À-Pitre, Lens, Roubaix, Sarcelles, Rouen, Valenciennes et Vaulx-en-Velin.

Remis à neuf, ces locaux pourront accueillir dans de meilleures conditions les porteurs de projet de création d’entreprise n’ayant pas accès au crédit bancaire, auxquels l’Adie propose des financements adaptés et un accompagnement individualisé avant et après le démarrage de leur activité. Ils offriront notamment un meilleur cadre de travail pour les jeunes accompagnés dans le cadre de CréaJeunes, le programme d’accompagnement à la création d’entreprise de l’Adie dédié aux 18-32 ans. Depuis 2008, l’antenne Adie de Vaulx-en-Velin a déjà accompagné plus de 500 jeunes dans l’élaboration de leur projet de création d’entreprise.

Publié le : 12 December 2014

2ème édition du "Social soccer" au Z5 en présence de l'Adie à Marseille

2ème édition du

La 2ème édition du "Social soccer" organisée par le complexe multi-sports de Zinedine Zidane, le Z5, en partenariat avec la BNP Paribas, a été organisée le vendredi 28 novembre 2014.

Lire la suite

 


A cette occasion près de 60 jeunes marseillais sans emploi et inscrits dans des parcours Pôle emploi, Mission Locale ou Ecole de la 2ème Chance ont été conviés à participer à des rencontres avec des professionnels venus témoigner de leurs parcours professionnels et répondre aux nombreuses questions des jeunes. L'objectif de la journée : démontrer à ces jeunes que chaque parcours professionnel est unique et que seule la volonté permet de s'en sortir.


La journée s'est achevée par des parties de foot en salle sur le site du Z5.


L'Adie, partenaire de cette édition - et déjà partenaire de la la 1ère édition en 2012 - avait mobilisé Sharaf, jeune créateur d'entreprise accompagné dans le cadre du programme CréaJeunes à Marseille. Sharaf est venu parler de son expérience de jeune entrepreneur et a fait une démonstration d'Artistik Ball, du freestyle avec un ballon de foot.


L'Adie et Pôle emploi ont tenu un stand conjoint permettant aux jeunes de s'informer sur les différents dispositifs de financement et d'accompagnement proposés.

Publié le : 02 December 2014

Partenariat Adie & Banque Postale : Signature du 14ème microcrédit à Ajaccio

Partenariat Adie & Banque Postale : Signature du 14ème microcrédit à Ajaccio

Le partenariat entre l'Adie et la Banque Postale sur Ajaccio est particulièrement actif : une quinzaine de créateurs d'entreprise ont en effet bénéficié d'un microcrédit dans le cadre du partenariat.

Lire la suite

 


L'Adie et la Banque Postale ont mis en place depuis le début de l'année un partenariat visant à informer les clients de la banque de l'offre de financement et d'accompagnement proposée par l'Adie pour celles et ceux qui envisagent de créer une entreprise ou souhaitent développer une activité existante mais ne sont pas éligibles à un crédit bancaire.


Les conseillers clientèle de la Banque Postale sont amenés à parler de l'Adie à leurs clients dès lors que ceux-ci sollicitent un financement pour permettre la création ou le développement d'une petite activité. La Banque Postale fait également la promotion de l'offre de l'Adie via son site Internet.


Depuis le début de l'année, 14 personnes ont bénéficié d'un microcrédit professionnel délivré par l'Adie. Mardi 25 novembre, la signature du dernier microcrédit en date, accordé à Stéphane pour développer son activité de vente de lingerie sur le Net, s'est déroulée à l'agence de la Banque Postale des Salines à Ajaccio en présence de la presse, conviée spécialement pour l'occasion.


André TAVONI, Directeur territorial de la Banque Postale, Sandrine ANDREANI, Directrice de la communication de la Banque Postale, Philippe DE BATZ, Directeur de l'agence Banque Postale des Salines et Yvan FRANCHI, Directeur régional de l'Adie, ce sont prêtés au jeu des questions/réponses avec la presse et des personnes alors présentes dans l'agence de la Banque Postale.

Publié le : 26 novembre 2014

> Consulter les actualités 2010 | 2011| 2012 | 2013