You are here

 

Mallorie Bournel et Sophie Loubignac, vainqueurs du concours de l’Adie « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte ! »

Mallorie Bournel et Sophie Loubignac, vainqueurs du concours de l’Adie « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte ! »

Lancé le 15 septembre dernier, le concours de l’Adie « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte » visait à distinguer des jeunes (18/32 ans) et des seniors (à partir de 45 ans) porteurs d’un projet d’entreprise, éligible au microcrédit de l’Adie.

Lire la suite

A l’issue de la finale qui a eu lieu le 6 novembre, c’est Mallorie Bournel, qui a reçu le prix « Jeune » (parrainé par le réseau des Banques populaires) pour son projet de bar à chocolat – librairie à Clermont-Ferrand. Le prix « Senior » (soutenu par AG2R LA MONDIALE) a été remis à Sophie Loubignac pour son projet de service de petite enfance itinérant en milieu rural dans les Hautes-Alpes.

Parce que l’âge ne saurait être un obstacle à la création d’une entreprise, l’Adie, acteur majeur du microcrédit en France, a déployé du 6 au 10 octobre dernier, sur tout le territoire national, une campagne d’information destinée aux jeunes (18/32 ans) et aux seniors (à partir de 45 ans) tentés par la création d’entreprise, sur le thème « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte ! ».

A cette occasion, l’Adie a lancé sur les réseaux sociaux et sur son site internet un concours, ouvert aux jeunes et aux seniors dont le projet d’entreprise était éligible au microcrédit de l’Adie.  Alors que près de 500 projets avaient été présentés, six ont été sélectionnés en vue des prix devant récompenser un projet « Jeune »    (parrainé par le réseau des Banques populaires) et un projet « Senior » (soutenu par AG2R LA MONDIALE).

La finale et la remise des prix du concours ont eu lieu jeudi 6 novembre. Les 6 candidats finalistes ont défendu leur projet devant l’assistance - composée de micro-entrepreneurs soutenus par l’Adie, membres de sa communauté Facebook, de journalistes, de bloggeurs et de partenaires de l’opération, qui a voté en parallèle du jury présidé par Catherine Barbaroux, Présidente de l'Adie.

Ce jury était composé de :

•    Dominique Martinie - Président de la Fédération Nationale des Banques Populaires
•    Nicolas Garier - Membre du Comité Exécutif AG2R LA MONDIALE en charge des Relations Institutionnelles, de la Communication et de l'Action Sociale
•    Jean-Marie Leblanc - Ancien directeur du Tour de France
•    David Abiker - Animateur/journaliste à Europe 1
•    Frédérique Bedos - Journaliste/Fondatrice du Projet Imagine
•    Saïd Hammouche - Président de Mozaïk RH
•    Michel de Rovira - DG de Michel et Augustin
•    Rachid Santaki - Ecrivain
•    Lolita N'Sondé - Créatrice de l’entreprise Mboté Africa Cuisine, financée par l'Adie
•    Héritier Luwawa – Créateur de l’entreprise Be Eco Service, accompagné par l'Adie

Mallorie Bournel, 31 ans, de Clermont-Ferrand (Puy de Dôme), a remporté le prix « Jeune » pour son projet de bar à chocolat – libraire. Elle a exprimé sa satisfaction de pouvoir ainsi ouvrir « L’Armoire à cuillères », et d’y proposer des produits de qualité dans une ambiance chaleureuse, en compagnie de ses amis les livres. « Entre les Français et le chocolat, c’est une histoire d’amour qui ne connaît pas la crise », a-t-elle défendu.

Les deux autres finalistes de la catégorie « Jeunes » étaient Romain Segonne, 23 ans, de Mazamet (Tarn), qui présentait son projet de conception et vente de canapés modulables, et Aurély Ribeiro, 27 ans,  de Niort (Deux-Sèvres), créatrice d’une activité de compositions florales.

Le prix « Senior » a été décerné à Sophie Loubignac, 47 ans, de Gap (Hautes-Alpes) pour son projet de service de petite enfance itinérant en milieu rural. « Cette activité est la rencontre de mes compétences professionnelles et des besoins que j’ai constatés dans les campagnes environnantes » a-t-elle expliqué.

Face à elle, Bruno Bosseaux, 55 ans, de Joigny (Yonne) défendait son activité de rémouleur. Denis Louves, 49 ans, de Rennes (Ille-et-Vilaine), comptait également parmi les finalistes de la catégorie « Seniors » pour son projet de studio d’enregistrement numérique.

Les deux vainqueurs ont reçu une dotation de 2 000 euros pour créer leur activité. Les quatre aux finalistes se sont vu attribuer la somme de 500 euros chacun.

Publié le : 07 novembre 2014

Du 3 au 10 novembre, c’est la Semaine de la Finance Solidaire

Du 3 au 10 novembre, c’est la Semaine de la Finance Solidaire

Finansol renouvelle son grand rendez-vous annuel en organisant la Semaine de la finance solidaire, une opération visant à sensibiliser sur la possibilité de donner du sens à son épargne. 

Lire la suite

 

Pendant 8 jours, Finansol et les principaux acteurs de la finance solidaire se mobilisent et donnent rendez-vous au public partout en France pour découvrir, échanger, débattre sur la finance solidaire et savoir comment passer à l’action.

L’Adie s’associe à ce temps fort de l’économie sociale et solidaire, non seulement à travers des événements en région, mais aussi à travers la participation de Maria Nowak, Présidente Fondatrice de l’Adie, qui préside le Jury du Grand Prix de la Finance Solidaire, remis lundi 3 novembre, dans la salle de l’Auditorium du Journal Le Monde.

Organisé par le journal Le Monde et Finansol, ce prix est l'occasion de récompenser des entreprises à forte utilité sociale ou environnementale et de promouvoir une autre finance. Les internautes sont invités à voter pour le projet le plus prometteur.

 

Cette année, la Semaine de la Finance Solidaire met tout particulièrement l’accent sur l’épargne solidaire  et explique comment, de façon simple, faire fructifier son épargne tout en choisissant de soutenir le développement de projets répondant aux défis principaux de notre société (insertion, emploi, logement…)

Tout au long de l’année, il est possible de donner du sens à son épargne et de soutenir les micro-entrepreneurs de l’Adie.

 

A travers l’épargne salariale solidaire 

Devenue obligatoire dans les propositions de plans d'épargne d'entreprise depuis 1er janvier 2010, l'épargne salariale solidaire, représente une part croissante dans le refinancement de l'activité de microcrédit de l'Adie. 

Dans un contexte de forte croissance de l’activité de microcrédit, le refinancement via l’épargne salariale solidaire est un enjeu important pour l’Adie et les créateurs qd’entreprise u’elle finance.

En 2013, 14% de l’encours de microcrédit provenait de l’épargne salariale solidaire.

Les fonds confiés à l’Adie sont directement prêtés à des entrepreneurs n’ayant pas accès au crédit bancaire classique pour leur permettre de créer leur activité. 

Les gestionnaires de fonds qui confient l'épargne des salariés de leurs entreprises clientes à l’Adie sont : BNP Paribas AM, AXA IM, Amundi, Natixis AM, EcoFi, Covéa Finances, Allianz GI, Interexpansion, HSBC et Schneider Electric.

 

En épargnant solidaire en tant que particulier

En tant que particulier, il est également possible d’épargner solidaire et de faire bénéficier l'Adie, en direct ou au travers de son fonds de dotation, de son épargne. 

Le Crédit Coopératif propose deux livrets d’épargne solidaire :

-            le Livret Jeune Agir (réservé aux 12-25 ans) 

-            et le livret Codesol, un livret de développement durable 

qui permettent aux épargnants de reverser chaque année une part de leurs intérêts annuels au Fonds Adie.  Ces livrets sont labellisés Finansol 

Le Crédit Mutuel Arkéa, la Banque Privée Européenne , la Société Générale et, depuis septembre 2013, la Banque Postale proposent également à leurs clients des livrets d'épargne solidaire de partage permettant de soutenir l'action de l'Adie. 

BNP Paribas propose une solution d’arrondis solidaires permettant aux clients d’abandonner les centimes de leurs relevés de compte au profit de l’Adie.

Dans tous ces cas, le donateur reçoit chaque année un reçu fiscal lui permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt au titre de son don. 


 

Publié le : 03 novembre 2014

Venez soutenir Sophie, Romain, Mallorie, Denis, Aurély et Bruno et voter pour les grands gagnants du concours « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte »

Venez soutenir Sophie, Romain, Mallorie, Denis, Aurély et Bruno et voter pour les grands gagnants du concours « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte »

Jeudi 6 novembre 2014, les 6 candidats finalistes défendront leur projet afin de remporter la somme de 2 000€ pour créer leur activité (les 4 autres nominés recevront la somme de 500€). 

Lire la suite

 

Parce que l’âge ne saurait être un obstacle à la création d’une entreprise, l’Adie, acteur majeur du microcrédit en France, a déployé du 6 au 10 octobre dernier, sur tout le territoire national, une campagne d’information destinée aux jeunes (18/32 ans) et aux seniors (à partir de 45 ans) tentés par la création d’entreprise, sur le thème « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte ! ».

A cette occasion, l’Adie a lancé sur les réseaux sociaux et sur son site internet un concours, ouvert aux jeunes et aux seniors dont le projet d’entreprise était éligible au microcrédit de l’Adie. 6 projets ont été sélectionnés en vue des prix qui récompenseront un projet « jeune » (parrainé par le réseau des Banques populaires) et un projet « senior » (soutenu par AG2R La Mondiale).

 

Le jury, présidé par Catherine Barbaroux, Présidente de l'Adie, est composé de :

  • Dominique Martinie - Président de la Fédération Nationale des Banques Populaires
  • Nicolas Garier - Membre du Comité Exécutif AG2R La Mondiale en charge des Relations Institutionnelles, de la Communication et de l'Action Sociale
  • Jean-Marie Leblanc - Ancien directeur du Tour de France
  • David Abiker - Animateur/journaliste à Europe 1 
  • Frédérique Bedos - Journaliste/Fondatrice du Projet Imagine
  • Saïd Hammouche - Président de Mozaïk RH
  • Rachid Santaki, écrivain
  • Lolita N'Sondé - Créatrice de l’entreprise Mboté Africa Cuisine, financée par l'Adie 
  • Héritier Luwawa – Créateur de l’entreprise Be Eco Service, accompagné par l'Adie

 

La manifestation étant ouverte au public, l’assistance sera également invitée à voter.

 

Venez participer au vote qui désignera les gagnants parmi les 6 candidats finalistes qui défendront leur projet. 

 Jeudi 6 novembre 2014, à 19h

A la Maison des métallos

94, rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e

Métro : République, Couronnes, Parmentier

 

D’ici là, découvrez les projets de Sophie, Romain, Mallorie, Denis Aurély et Bruno sur la page facebook de l’Adie.

 

 

Afin de pouvoir participer au vote, confirmez votre présence à mduvillard@adie.org 


 

Publié le : 31 octobre 2014

Tour des Solutions 2014 : Grand final à Marseille le 19 novembre 2014

Tour des Solutions 2014 : Grand final à Marseille le 19 novembre 2014

Marseille accueille le Tour des Solutions, 6ème et dernière étape du Tour 2014 organisé par le Mouves, le Mouvement des Entrepreneurs Sociaux. L'Adie à Marseille est partenaire de l'évènement.

Lire la suite

Le Mouves fédère et représente des dirigeants d’entreprises sociales, des entrepreneurs qui ont choisi de placer l’efficacité économique au service de l’intérêt général. S’inscrivant dans une dynamique internationale, le Mouves compte plus de 400 membres partout en France, une quarantaine à Marseille et en région PACA.


Le Mouves organise pour la 2ème année le Tour des Solutions, une série d’événements territoriaux visant d’une part à mettre en avant des exemples locaux de réussites entrepreneuriales au service de l’intérêt général et d’autre part à faire émerger des solutions nouvelles aux problèmes sociaux et environnementaux les plus urgents.


Après Paris en 2013, le Mouves et ses partenaires ont choisi Marseille et la Région PACA pour organiser le Grand Final du Tour 2014, après 6 étapes locales (Franche-Comté, Rhône-Alpes, Ile-de France,  Nord – Pas de Calais, Languedoc-Roussillon…).


2 journées pour inspirer et agir :

  • Mercredi 19 novembre 2014 à partir de 17h30, Rendez-vous à Kedge Business School - Campus Luminy à Marseille. Pour télécharger le programme de la soirée http://mouves.org/evenements/grand-final-tour-solutions-19-novembre-acte-i-soiree-inspirer-les-nouvelles-generations
  • Jeudi 20 novembre 2014 à partir de 8h45, Rendez-vous au Chateau Ricard de Ste Marthe - 60 Chemin des Bessons à Marseille 14ème. Pour télécharger le progamme de la journée http://mouves.org/evenements/grand-final-tour-solutions-marseille-acte-ii-20-novembre-journee-agir

 Une jeune créateur d'entreprise en cours d'accompagnement à l'Adie, Axel, réalisera l'un des intermèdes artistiques de la soirée du 19 novembre : danses et acrobaties autour d'un ballon de foot sont au programme !

Publié le : 27 octobre 2014

La microfranchise solidaire de l’Adie à nouveau primée

La microfranchise solidaire de l’Adie à nouveau primée

La microfranchise solidaire de l'Adie a remporté vendredi 20 octobre projet à Madrid le premier prix du Tournoi d'Innovation Sociale organisé par l'EIB Institute (Banque Européenne d'Investissement).

Lire la suite

 

La microfranchise solidaire de l'Adie a été sélectionnée parmi 15 finalistes sur les 170 dossiers présentés, après une présentation de 15 minutes devant un jury de 7 membres représentatifs de l'Economie Sociale et Solidaire en Europe.

 

Lancée en 2009, cette initiative innovante propose à des micro-entrepreneurs de développer des activités « clés en main » avec un concept d'activité testé nécessitant un investissement initial limité, au sein et avec l’appui d’un réseau professionnel.

 

Ce prix vient compléter les deux distinctions obtenues cette année par la microfranchise solidaire, déjà lauréate du prix européen Giordanno Dell'Amore des bonnes pratiques en microfinance et du programme "La France S'engage"  porté par le Président de la République Française.


 

Publié le : 21 octobre 2014

On parle de l'Adie au 19/20 de France 3

On parle de l'Adie au 19/20 de France 3

Le journal télévisé du 19/20 national de France 3 a consacré samedi 18 octobre un sujet à Alain, 61 ans, qui a créé sa boîte il y a 6 ans avec un microcrédit de l’Adie.

Lire la suite

Ancien agent immobilier au chômage, Alain Ribaut s’est reconverti. Il est aujourd’hui négociant en vin. Grâce à un microcrédit de 1 000 euros octroyé par l’Adie, Alain a pu remettre le pied à l’étrier. A 61 ans, il est de nouveau chef d’entreprise et 6 après le lancement de son projet, il fait travailler une vingtaine de commerciaux.

Visionnez le sujet 

Publié le : 21 octobre 2014

La Fondation BNP Paribas célèbre ses 30 ans

La Fondation BNP Paribas célèbre ses 30 ans

Ce 14 octobre 2014, la Fondation BNP Paribas qui soutient l'Adie dans le cadre de son Projet Banlieues, fêtait ses 30 ans.

Lire la suite

Pendant toute la journée, des artistes de danse contemporaine, arts du cirque et jazz, tous soutenus par la Fondation, se sont succédés lors d'un spectacle de rue ouvert à tous place du Marché Saint Honoré à Paris. 

Le soir, les partenaires de la Fondation, dont l'Adie, étaient conviés à une soirée festive placée sous le signe de la rencontre et de l'ouverture vers l'avenir.

Michel Pébereau, Président de la Fondation, en a rappelé ses fondamentaux : accompagner les projets dans la durée et sur le terrain, dans une relation de confiance partagée. 

Il a également annoncé le lancement de "Dream Up" un programme international d'éducation par la pratique artistique et réaffirmé la volonté de la Fondation à soutenir des projets liés à la solidarité et l'insertion.

Depuis 2006, la Fondation BNP Paribas soutien l’Adie à travers son Projet Banlieues, un programme spécialement dédié au développement de la création d’emploi et au renforcement du lien social dans les quartiers sensibles. 

 

Depuis 2006, l’Adie a ainsi pu ouvrir 15 antennes dans les quartiers des agglomérations de Toulouse, Lyon, Marseille, Evry, Aulnay-sous-Bois, Asnières, Montpellier, Clichy-sous-bois, Lens, Roubaix, Pointe à Pitre, Sarcelles et Rouen, et Valenciennes, ainsi qu'une antenne mobile dans les quartiers nord des Hauts-de-Seine.

Publié le : 14 octobre 2014

Du 6 au 10 octobre 2014, « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte ! »

Du 6 au 10 octobre 2014, « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte ! »

Tel est le message que l’Adie adresse à tous les jeunes et seniors tentés par la création d’entreprise lors d’une campagne d’information nationale.

Lire la suite

 

A cette occasion l’Adie lance un concours du meilleur projet de micro-entreprise « jeune » et « senior » – du 15 septembre au 10 octobre. Elle met également à l’honneur la diversité des projets portés par les micro-entrepreneurs qu’elle finance en présentant son tout nouvel annuaire en ligne de créateurs soutenus par l’Adie.

 

Une campagne pour lever les freins liés à l’âge

Parce que l’âge ne saurait être un obstacle à la création d’une entreprise, l’Adie organise pour la première fois, du 6 au 10 octobre prochain, dans toute la France, une campagne d’information destinée aux jeunes (18/32 ans) et aux seniors (à partir de 45 ans), sur le thème « Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte ! ». Cette campagne est développée en partenariat avec le réseau des Banques Populaires (partenaire « jeunes ») et AG2R La Mondiale (partenaire « seniors »).

 

En 2013, l’Adie a soutenu plus de 6 000 jeunes entre 18 et 32 ans et plus de 4 000 personnes de plus de 45 ans.

 

L’Adie, déjà engagée auprès des jeunes avec des programmes de formation dédiés pour les accompagner en amont, pendant et après la création de leur entreprise, teste depuis 2012 un programme pilote à destination des seniors pour répondre à leurs besoins spécifiques. Ce pilote se généralisera sur tout le territoire dès octobre 2014. 

Durant cette campagne, de nombreux points d’information permettront aux personnes tentées par la création d’entreprise de recueillir toutes les informations relatives aux services de l’Adie. Des ateliers collectifs d’information pratique et des points d’accueil individuel seront proposés, tandis que les rencontres entre jeunes et seniors seront favorisées au profit de l’expérience intergénérationnelle. 

 

Fidèle à son credo de mettre en avant les micro-entrepreneurs qu’elle a financés et accompagnés, l’Adie illustre sa campagne avec 6 véritables micro-entrepreneurs, jeunes et seniors, choisis suite à un casting organisé cet été sur sa page facebook. 

 

Un concours pour stimuler la création d’entreprise des jeunes et des moins jeunes

Depuis le 15 septembre, l’Adie a lancé sur les réseaux sociaux et sur son site internet un concours, ouvert aux jeunes et seniors dont le projet est éligible au microcrédit de l’Adie. 3 projets « jeune » et 3 projets « senior » seront sélectionnés pour une finale qui aura lieu à Paris le 6 novembre.

 

Les candidats viendront présenter en « live » leur projet au jury et au public. Un prix récompensera un projet jeune (parrainé par le réseau des Banques populaires) et un projet senior (soutenu par AG2R La Mondiale). Les fans de l'Adie sur les réseaux sociaux se verront offrir la possibilité de gagner des places pour participer à la finale. 

 

Un annuaire des micro-entrepreneurs en ligne, une nouvelle façon de soutenir l’action de l’Adie 

A l’occasion de cette campagne, l’Adie renforce son offre d’accompagnement en proposant aux créateurs d’entreprises qu’elle finance une fenêtre d’exposition sur son site internet. Services, commerces, artisans, entreprises traditionnelles, innovantes ou ultra-pointues… Au delà de l’âge, la variété des entreprises répertoriées illustre la grande diversité du public soutenu par l’Adie et des activités que le microcrédit accompagné permet de créer.

 

Ce faisant, l’Adie offre ainsi à tout un chacun la possibilité de soutenir l’initiative économique près de chez soi, en permettant aux internautes de repérer des entreprises dans leur secteur géographique.

 

 


 

Publié le : 30 septembre 2014

L’Adie au Salon des Micro-entreprises du 30 septembre au 2 octobre

L’Adie au Salon des Micro-entreprises du 30 septembre au 2 octobre

A l’occasion de la 16ème édition de ce salon organisé au Palais des Congrès à Paris, l’Adie a répondu aux questions des micro-entrepreneurs.

Lire la suite

 


Durant les 3 jours, l’Adie a été présente sur un stand partagé avec BGE et Initiative France, situé dans la grande allée centrale.

En outre, l’Adie a organisé le mardi 30 septembre de 14h à 17h un événement « VIP » sur la thématique du développement commercial, animé par un expert venant prodiguer ses conseils aux porteurs de projets et d’un créateur d'entreprise témoignant de son parcours, le tout suivi d’un temps d'échange informel autour d'un verre.

 

Chaque journée du Salon était dédiée à une thématique différente :  les jeunes le 30 septembre,  les femmes entrepreneurs le 1er octobre et les consultants freelance le 2 octobre.

 

Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie, a participé à deux conférences : une table-ronde sur les jeunes et la création d’entreprise le mardi 30 septembre de 10h00 à 11h00 et  une conférence plénière sur les femmes entrepreneurs mercredi 1er octobre de 16h30 à 17h50.

 

Plus de détail sur le programme ici

 


 

Publié le : 30 septembre 2014

> Consulter les actualités 2010 | 2011| 2012 | 2013