You are here

 

Une créatrice d'entreprise soutenue par l'Adie en Poitou-Charente primée dans le cadre du Prix Entreprendre au féminin

Une créatrice d'entreprise soutenue par l'Adie en Poitou-Charente primée dans le cadre du Prix Entreprendre au féminin

Diana Fitour a remporté fin novembre le coup de cœur du prix Entreprendre au féminin dans le secteur de l'Economie Sociale et Solidaire.

Lire la suite

Elle est co-entrepreneuse de « la maison de l'Ange » à Châtellerault (86),  au sein d'Aceascop (coopérative d'activité et d'emploi en Scop), et vend des produits de puériculture écoresponsables.


La remise du prix a lieu lors du Salon de la Croissance verte, qui est l'occasion de mettre en lumière des entreprises régionales s'étant le mieux illustrées dans le domaine de la croissance verte.


Roumaine d’origine, Diana arrive en France en 2003 et s’inscrit aussitôt en Fac à Brest, d’où elle sort deux ans plus tard avec un Master 2 en médiation culturelle. Mais les débouchés sont aléatoires… Ce qui l’amène à concevoir son projet autour des couches lavables. Son concept « La Maison de l’Ange » est né du constat des soucis que peuvent provoquer les couches à usage unique (erythèmes fessiers, allergies, asthme, stérilité masculine, dérèglement hormonaux, cancers des testicules) ainsi que le coût de celle-ci.


Les couches lavables permettent une économie de près de 1 500 € par enfant.


Le troisième facteur de ce besoin de changement est dicté par l’impact environnemental, avec une moyenne de 4 500 couches jetées par enfant.


Un impact environnemental qui pousse de plus en plus de collectivités à promouvoir l’utilisation des couches lavables dans leurs programmes de prévention des déchets, comme la ville de Niort qui propose une aide financière à l’achat et des kits d’essai gratuits pendant un mois.


Les démarches entreprises par Diana pour créer son activité la mènent à l’Adie où elle s'inscrit dans le programme d' accompagnement dédié aux jeunes créateurs d'entreprise de 18 à 32 ans, CréaJeune. Elle s'y forme aux compétences de base pour lancer son activité.


Elle obtient ensuite un microcrédit de 2 500 € afin de pouvoir acheter un stock conséquent de couche lavable.


Un an après, Diana attire plusieurs dizaines de clients nouveaux attirés par un produit moins cher, des ateliers d’information gratuits et la possibilité de faire un essai. Elle peut maintenant se verser un petit salaire et commence à explorer de nouveaux produits.


« Beaucoup de parents viennent pour des problèmes d’eczéma et d’irritations. Exclusivement naturelles, les couches lavables permettent à la peau de respirer. De plus, les bébés ressentent l’humidité et prennent vite conscience de la notion d’inconfort. Résultat, ils sont propres plus tôt, entre 6 et 8 mois en moyenne », argumente Diana Fitour.

Publié le : 03 December 2013

Trophées Cré’Adie - Elan d’idées 2013 - Mayotte mis a l'honneur avec Abdallah Bacar

Trophées Cré’Adie - Elan d’idées 2013 - Mayotte mis a l'honneur avec Abdallah Bacar

A l’occasion de la quatrième édition des Trophées Cré’Adie - Elan d’idées, Mme Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée en charge des personnes âgées et de la lutte contre l'exclusion a remis un prix à Abdallah Bacar, un créateur d’entreprise accompagné par l’Adie à Mamoudzou.

Lire la suite

Lauréat dans la catégorie développement durable et vainqueur du prix des réseaux sociaux, Abdallah était très bien entouré (de gauche à droite, M. Jacques Witkowski - Préfet de Mayotte, La Ministre - Mme Marie-Arlette Carlotti, Abdallah, Jérôme Trinelle - Délégué territorial de Mayotte, Mme Monique Grimaldi - Directrice de la Dieccte de Mayotte, Mme Sylvie Espécier - Sous-préfète à la Cohésion Sociale et à la Jeunesse) 


Bref rappel du parcours de ce jeune mahorais :

Après l’obtention d’un BTS technicien du froid commercial et climatisation à Gap, Abdallah retourne à Mayotte où il enchaîne des petits boulots mal payés, faute de mieux. Il prend alors conscience de la valeur des déchets électroménagers de Mayotte et souhaite en tirer une vraie richesse, bénéfique pour les habitants.

C’est en 2013 que, grâce à de solides compétences, il décide de sauter le pas. L’entreprise d’Abdallah récupère les déchets électroménagers de particuliers et de collectivités de Mayotte, les répare et les revend à des prix attractifs pour les rendre accessibles aux faibles.

Publié le : 02 December 2013

La Fondation Groupe RATP et RATP Dev ont signé une nouvelle convention de partenariat avec l'Adie

La Fondation Groupe RATP et RATP Dev ont signé une nouvelle convention de partenariat avec l'Adie

La Fondation Groupe RATP, qui soutenait déjà les actions locales de l’Adie en Ile-de-France, accompagnera désormais les actions de l’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique) au niveau national, partout où RATP Dev, filiale du Groupe RATP, est implantée.

Lire la suite

Florence Rodet, Secrétaire générale de la Fondation d’entreprise Groupe RATP, François-Xavier Perin, Président du Directoire de RATP Dev et Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie, ont en effet signé une nouvelle convention en ce sens, le Mercredi 27 novembre 2013, dans le cadre des Rencontres Nationales du Transport Public, à Bordeaux. 

 

En juin 2012, une première convention avait été signée entre la Fondation Groupe RATP et l’Adie, pour une durée de trois ans, visant à favoriser le développement des projets de l’association déployés sur les territoires desservis par la RATP. Elle prévoit en particulier d’accompagner et de soutenir chaque année 35 jeunes de moins de 27 ans, dans la création de leur entreprise, grâce au microcrédit et à l’accompagnement de l’Adie. Le partenariat entre la Fondation Groupe RATP et l’Adie a notamment permis, en 2012, la création de 35 entreprises sur les communes desservis par le prolongement du tramway T1. 

 

Grâce à cette nouvelle convention, la Fondation Groupe RATP et RATP Dev s’engagent désormais à accompagner également les actions locales de l’ADIE en dehors de l’Ile-de-France, partout où RATP Dev est présente. Un engagement qui va bénéficier directement aux populations locales des territoires desservis par RATP Dev et en particulier aux personnes en situation d’exclusion économique et bancaire souhaitant créer leur entreprise.

 

Dans le cadre de cette convention, RATP Dev s’engage à mobiliser ses moyens de communication pour promouvoir les opérations menées par l’Adie, que ce soit au niveau national ou au niveau local, notamment à Charleville-Mézières, Boulogne-sur-Mer, Bourges, Reims, Evreux, Rennes ou encore La Roche-sur-Yon. 

 

La Fondation s’engage en outre à mettre en relation l’association et les filiales locales de RATP Dev et à suivre les conditions de mise en œuvre des actions de communication communes.

 

« Le partenariat conduit avec l’Adie sur les communes desservies par le prolongement du T1 s’est révélé extrêmement positif. Forte de cette première expérience, la Fondation Groupe RATP a donc souhaité élargir son partenariat avec l’Adie au niveau national, partout où RATP Dev est implantée » souligne Florence Rodet, Secrétaire générale de la Fondation Groupe RATP. 

 

« La participation active à la vie et au dynamisme des territoires que nous desservons est inscrite dans l’ADN de RATP Dev. L’accompagnement des actions de l’Adie, partout où nous sommes implantés, nous a donc semblé tout à fait naturel », explique François-Xavier Perin, Président du Directoire de RATP Dev. 

 

« Chacune à sa manière, RATP Dev et l'Adie contribuent au développement des territoires dans lesquels elles sont implantées, que ce soit en permettant des transports accessibles à tous ou en soutenant la création de petites activités économiques dans des zones souvent fragilisées. Cette convergence forte constitue le socle de notre partenariat. Aussi, l'Adie se réjouit de pouvoir compter sur l'engagement de RATP Dev qui, en plus de permettre le financement de l'accompagnement de 35 créateurs d'entreprise par an dans les quartiers populaires des Hauts de Seine, Charleville-Mézières et Boulogne-sur-mer, renforce son engagement en rendant plus visibles les actions de l'Adie partout ou RATP Dev est implantée », explique Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie.

 

Publié le : 28 novembre 2013

Les Trophées Cré’Adie - Elan d’idées 2013 ont récompensé 6 créateurs d'entreprise soutenus par l'Adie

Les Trophées Cré’Adie - Elan d’idées 2013 ont récompensé 6 créateurs d'entreprise soutenus par l'Adie

A l’occasion de la quatrième édition des Trophées Cré’Adie - Elan d’idées, 
Michel Rowan, Directeur Général, Gilles Pérony et Yann Collignon, Directeurs Associés d’Azulis Capital, ont remis un prix à six micro-entrepreneurs accompagnés par l’Adie, en présence de Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie.

Lire la suite

Né du souhait commun d’Azulis Capital et de l’Adie de soutenir les initiatives innovantes de micro-entrepreneurs, les Trophées Cré’Adie - Elan d’idées ont mis cette année en avant des micro-entrepreneurs dont les projets se sont particulièrement illustrés comme porteurs de développement économique, développement humain ou développement durable. L’édition 2013 a vu en outre la création d’une nouvelle catégorie dédiée aux créatrices d’entreprise.

 

Un jury composé de créateurs d’entreprise et de collaborateurs de l’Adie et d’Azulis Capital, a désigné, parmi 86 participants originaires de la France entière, les finalistes porteurs des meilleurs projets dans chacune des catégories.

Cette année encore, le public a également été appelé à voter pour le vainqueur du prix des Réseaux Sociaux. Cette édition a, à cet égard, connu un très beau succès, avec près de 700 votes.

 

Les lauréats sont :

 

Ahamada Islam Mohamed, 28 ans, qui a créé une activité de rénovation intérieure dans la région lyonnaise, Prix du Développement Economique

Zahia Marir, 42 ans, qui a ouvert une auto-école dans une cité à Avignon, Prix du Développement Humain

Abdallah Bacar, 31 ans, qui a créé une entreprise de valorisation des déchets électroménagers à Mayotte, Prix du Développement Durable et Prix des Réseaux Sociaux

 

Par ailleurs, trois "coups de cœurs" ont été distingués : 

Marylin Bernard, 52 ans, qui a ouvert une entreprise de terrassement à Marseille, remporte le nouveau "coup de cœur" Créatrice d’entreprise

Louis Weniewa, 35 ans, qui a lancé une activité de transport de déchets par bateau en 

Nouvelle-Calédonie

Jean-Michaël Ihl, 37 ans, qui a créé une activité de production et vente de spiruline à Toulon. Ce dernier a également remporté le Grand Prix Elan d’Idées - CréAdie issu du vote des collaborateurs de l’Adie et d’Azulis Capital, lui donnant accès à une dotation complémentaire

 

Azulis Capital, l'un des principaux intervenants français indépendants dans le domaine du capital investissement au profit d'entreprises françaises de taille moyenne, soutient depuis six ans l’action de l’Adie au bénéfice des micro-entreprises françaises. 

 

Pour Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie, « Le partenariat d’Azulis Capital et de l’Adie à travers les Trophées Elan d’Idées – CréAdie permet, de faire émerger et d’encourager le développement de créateurs d’entreprises innovants. Il contribue à démontrer non seulement que le microcrédit et l’accompagnement de l’Adie permettent à des personnes aux parcours atypiques et aux talents variés de trouver une réponse à l’exclusion sociale et économique, mais aussi que ces entreprises recèlent un véritable potentiel de croissance et d’insertion pour les territoires dans lesquels elles sont implantées. »

 

Publié le : 27 novembre 2013

Catherine Barbaroux reçue à Matignon le 14 novembre

Catherine Barbaroux reçue à Matignon le 14 novembre

Dans le cadre du cycle d’échanges "les nouveaux entrepreneurs ont rendez-vous à Matignon, le Premier ministre a reçu des acteurs de l’entrepreneuriat dans les quartiers.

Lire la suite

En présence de François Lamy, Ministre délégué chargé de la Ville et de Fleur Pellerin, Ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, des entrepreneurs issus de quartiers prioritaires de la politique de la ville ont pu témoigner de leur parcours individuel et de leurs besoins. Tous ont souligné l’importance de l’accompagnement des entrepreneurs ainsi que d‘un accès facilité aux financements.

Plus d’infos sur cette rencontre

 

Publié le : 18 novembre 2013

Mois de l'ESS: une matinale pour montrer le microcrédit comme outil d'inclusion sociale et financière

Mois de l'ESS: une matinale pour montrer le microcrédit comme outil d'inclusion sociale et financière

L'Adie, en partenariat avec la Communauté d'Agglomération de l'Albigeois, organisait une matinale sur le micrcocrédit le mardi 12 novembre 2013, dans l'Hôtel d'entreprise Innoprod à Albi.

Lire la suite

Près d'une quarantaine d'élus, acteurs de terrain, salariés, bénévoles et créateurs de l'Adie ont échangé durant près de 3 heures. Yves Jarland, Directeur Régional de l'Adie, a replacé le microcrédit dans son contexte historique, de Raiffeisen à Yunus, puis a rappelé la place de l'Adie sur le département.


Les témoignages de personnes financées et accompagnées par l'Adie tant sur la création d'entreprise que l'aide à la mobilité ont enfin convaincu de l'efficacité du modèle sur le terrain.

Publié le : 15 novembre 2013

Lancement sur les réseaux sociaux du concours CréAdie 2013 avec Azulis Capital

Lancement sur les réseaux sociaux du concours CréAdie 2013 avec Azulis Capital

Du 15 novembre au 22 novembre, les utilisateurs Facebook sont appelés à élire le Prix des Réseaux Sociaux du concours Cré'Adie 2013.

Lire la suite

Comment ça marche ?


Ce concours organisé à l’échelle nationale en partenariat avec Azulis Capital* a pour objectif de mettre en valeur les micro-entrepreneurs financés et accompagnés par l’Adie. 


Les Trophées CréAdie – Elan d’Idées récompensent sept micro-entrepreneurs dans chacune des catégories suivantes : Développement durable, Développement humain, Développement économique. L’édition 2013 voit en outre la création d’une nouvelle catégorie dédiée aux créatrices d’entreprise.


Un jury composé de créateurs d’entreprise, de collaborateurs de l’Adie, d’une créatrice d’entreprise financée par l’Adie, de notre partenaire Azulis Capital et d’un entrepreneur partenaire d'Azulis a désigné, parmi 86 participants, les 7 finalistes, porteurs des meilleurs projets dans chacune des catégories :


-  Développement économique: Ahamada Islam Mohamed (rénovation intérieure)


-  Développement durable: Abdallah Bacar (valorisation de déchets électroménagers)


-  Développement humain: Zahia Marir (auto-école)


Coups de cœur :


- Jean-Michaël Ihl (production et vente de spiruline – catégorie développement durable)


- Marylin Bernard (entreprise de terrassement - catégorie développement économique)


- Louis Weniewa (transport de déchets par bateau - catégorie développement durable)


- Chloris Ramanankandrasana (transport à la personne - catégorie développement humain)


 Prix des Réseaux Sociaux : c’est à vous de jouer !


Du 15 novembre au 22 novembre, les utilisateurs de Facebook sont appelés à élire le Prix des Réseaux Sociaux du concours CréAdie 2013. 


Le créateur d'entreprise qui aura le plus de mentions "J'aime" gagnera une dotation pour le développement de son activité.


Les lauréats se verront remettre leur prix le 26 novembre à l'antenne Adie de Paris Sébastopol. A cette occasion, l’identité du gagnant Grand Prix CréAdie - Elan d'Idées 2013 sera annoncée.


* Azulis Capital est l'un des principaux intervenants français indépendants dans le domaine du capital investissement (capital transmission, capital développement, capital remplacement) au profit d'entreprises françaises de taille moyenne

Publié le : 15 novembre 2013

L'ESTAC a accueilli le 1er événement de l'initiative Supporters de l'Emploi

L'ESTAC a accueilli le 1er événement de l'initiative Supporters de l'Emploi

Dans le cadre du volet sociétal du partenariat entre la Française des Jeux et la Ligue de Football Professionnel, la LFP, l’UCPF, la FDJ, Pôle Emploi et l’Adie ont lancé le 16 septembre dernier une plateforme nationale du football professionnel en faveur de l’emploi.

Lire la suite

 

 

Dans le cadre du volet sociétal du partenariat entre la Française des Jeux et la Ligue de Football Professionnel, la LFP, l’UCPF, la FDJ, Pôle emploi et l’Adie ont lancé le 16 septembre dernier une plate-forme nationale du football professionnel en faveur de l’emploi. Baptisée Supporters de l’Emploi, cette plateforme réunit dès sa première saison 22 clubs professionnels de Ligue 1 et Ligue 2 qui ont décidé de s’engager en faveur de l’emploi. 

 

Le 8 novembre dernier à Troyes, la 3ème édition des Rendez-Vous Business Club s'est inscrite dans le cadre de l'initiative Supporters de l'Emploi.

 

Avertis par SMS ou mail par Pôle emploi, 1500 demandeurs d’emploi du bassin d’emploi de Troyes ont franchi les portes de ce salon réunissant plus de 30 entreprises, des écoles de l’enseignement supérieur, des institutions publiques tout au long de la journée, dans un cadre convivial et familier. De son côté, l’Adie a reçu une vingtaine de personnes ayant des projets de création d’entreprise. Le Président du club, Daniel Masoni était présent, accompagné de Frédéric Thiriez, Président de la Ligue de Football Professionnel et du député-maire de Troyes, M. François Baroin, avant d’assister à la rencontre de la 14e journée de Ligue 2.

 

Dans le cadre de l'intitiative Supporters de l'Emploi, des  actions en lien avec l'Adie sont d'ores et déjà envisagées avec les clubs d'Evian Thonon Gaillard, l'Olympique Lyonnais, l'AS St Etienne, FC Sochaux-Montbéliard, Valenciennes FC,  AJ Auxerre, le Stade Brestois, Dijon FCO, la FC Metz,  AS Nancy-Lorraine, l'ESTAC Troyes, le LOSC (Lille), les Girondins de Bordeaux.

 


Le prochain forum de l'emploi se tiendra le 28 mars au stade de la route de Lorient. Il proposera des offres d’emploi et d’alternances, la découverte de métiers, des solutions pour créer son entreprise.

 


 

 


 

Publié le : 14 novembre 2013

L'exposition Les Audacieux à Valenciennes du 15 novembre au 1er décembre

L'exposition Les Audacieux à Valenciennes du 15 novembre au 1er décembre

Après son lancement à Paris en octobre 2012 et 3 étapes à Marseille, Saint-Étienne et Nantes, l'exposition photographique finit son tour de France 2013 à Valenciennes.

Lire la suite

 

Sous l'objectif de deux photographes de l'agence Magnum Photos, 36 hommes et femmes soutenus par l'Adie s'exposent.

Les photographes Alex Majoli et Jonas Bendiksen nous font entrer dans l'intimité des créateurs d'entreprises; à travers un dispositif multimédia original, chacun d'entre eux témoigne de son parcours, de ses expériences et de sa détermination à créer son activité. 

 

L'ambition de cet évènement est de valoriser les créateurs d'entreprise, ceux qui n'ont pas accès au crédit bancaire et concrétisent leurs projets grâce au microcrédit. Ce projet est réalisé conjointement par l'Adie et la BNP Paribas, partenaires depuis plus de 20 ans. 

 

 

Exposition Les Audacieux à Valenciennes

 

Exposition "Les Audacieux" 

du 15 novembre au 1er décembre 2013 

Exposition ouverte tous les jours 

Place d'Armes, Valenciennes


 

Publié le : 14 novembre 2013

> Consulter les actualités 2010 | 2011| 2012 | 2013