You are here

 

BNP Paribas et la Banque Postale relaient la nouvelle campagne d’information de l’Adie

BNP Paribas et la Banque Postale relaient la nouvelle campagne d’information de l’Adie

« Créer votre boîte près de chez vous ? C’est possible avec l’Adie ». Pour relayer ce message, BNP Paribas et la Banque Postale ouvrent les portes de leurs agences de proximité situées dans les quartiers.

Lire la suite

Du 1er au 19 juin, BNP Paribas diffusera ainsi 200 Adie box dans les agences BNP dans les quartiers populaires de 30 villes en France, afin de permettre aux candidats à la création d’entreprise ayant besoin d’un financement de déposer leur projet et ainsi d’être rappelés par un conseiller Adie.
Parallèlement, du 1er au 5 juin, la Banque Postale ouvre la porte de plusieurs de ses agences de proximité aux équipes de l’Adie pour renseigner les personnes intéressées par la création d’entreprise et n’ayant pas accès au crédit bancaire.
Tout au long de l’année, BNP Paribas et la Banque Postale orientent vers l’Adie les clients auxquels elles ne peuvent pas proposer de solution de financement pour leur projet de création d’entreprise

Publié le : 27 mai 2015

Créer votre boîte près de chez vous, c’est possible avec l’Adie

Créer votre boîte près de chez vous, c’est possible avec l’Adie

Tel est le message de la prochaine campagne de l’Adie, l’association pionnière du microcrédit, en direction des chômeurs isolés des zones rurales et des quartiers.

Lire la suite

L’Adie continue à relever son grand défi pour l’emploi lancé en début d’année à l’occasion de sa Semaine du Microcrédit. A travers une nouvelle campagne visant à toucher notamment des personnes isolées dans les quartiers et les zones rurales, elle entend les informer sur la possibilité de créer leur entreprise. L’association pionnière du microcrédit en France rappelle qu’elle permet la création de 200 emplois par semaine grâce au microcrédit accompagné et que nombreux sont ceux et celles qui ont le potentiel de créer leur propre emploi. 

Du 1er au 5 juin, l’Adie part à la rencontre des publics touchés par le chômage dans les quartiers et les zones rurales isolées.
A travers cette nouvelle campagne l’Adie s’adresse plus particulièrement aux personnes pour lesquelles l’isolement géographique ou l’absence de relais d’information de proximité constitue un obstacle supplémentaire à leur insertion dans le monde du travail.
Dans les quartiers où le public est particulièrement touché par le chômage, la création d’entreprise apparaît comme une voie d’insertion à fort potentiel : 26% des personnes interrogées par l’IFOP en 2010 ont déclaré avoir l’intention de créer une entreprise. En milieu rural le potentiel de création d’activités est diffus mais bien présent également.
 
« A travers ses nombreuses implantations dans les quartiers Politique de la Ville et les zones rurales, notamment, l’Adie démontre depuis 25 ans qu'il n’y a pas de territoires perdus pour l’initiative économique. Bien accompagnés, les créateurs d’entreprises à qui l’Adie a fait confiance se révèlent partout créateurs de richesse économique et humaine et deviennent parfois, à leur tour, créateurs d’emplois salariés dans leur territoire.», explique Catherine Barbaroux.

Des événements dans les antennes de l’Adie, chez ses partenaires et sur le web
Grâce à son implantation sur l’ensemble du territoire (120 antennes et 360 permanences), et aux événements qu’elle compte organiser pendant cette semaine de campagne, l’Adie ira donc à la rencontre des publics des quartiers et des zones rurales que ce soit de façon traditionnelle avec l’accueil du public dans ses locaux ou chez ses partenaires : journées portes ouvertes, réunions d’information collectives chez ses partenaires prescripteurs de terrain (Pôle Emploi, BGE, CCI, Cités Lab) ou de façon plus événementielle.
En effet, l’Adie entend bien profiter de cette campagne pour se faire connaître là où elle n’est pas encore assez bien identifiée. De nombreuses initiatives sont prévues en physique : démarchage des petits commerçants de quartier, antennes mobiles pour sillonner les campagnes, stands d’information en extérieur, diffusion de films en plein air, organisation de cafés créateurs…  et en ligne avec l’organisation de plusieurs « webinar », conférences en ligne. En effet, l’Adie innovera en organisant pour la première fois une série de web conférences qui se succèderont pendant toute la durée de la campagne, un pas de plus vers les personnes qui ne pourront se déplacer. Voir la liste de tous les événements.

Des « Adie Box » seront positionnées dans les différents lieux d'accueil pour proposer aux créateurs d'entreprise d’y déposer leur projet en écho à la signature de marque de l’association « Adie, le microcrédit pour créer sa boîte ».
Après la Semaine du Microcrédit en février, cette campagne d’information donnera de nouveau à l’Adie l’occasion d’appeler à relever son « grand défi pour l’emploi ».

Publié le : 21 mai 2015

Offre: Conseiller Adie - Lens

Offre:  Conseiller Adie - Lens

En tant que Conseiller Adie (H/F), vous êtes directement en charge de distribuer des services financiers et d'accompagnement à des personnes exclues du système bancaire qui souhaitent lancer leur propre activité.

Lire la suite


Qualification :

De formation Bac +4/5 en Gestion/Finance/Économie, vous disposez de 2 à 3 ans d’expérience dans le domaine du financement et/ou de l’accompagnement à la création d’entreprise. Vos facultés d’écoute et d’analyse, de même que vos savoir-faire relationnels, conditionneront la réussite sur ce poste.

Type : CDI 

Référence De l'Offre : CA62

Description de l'offre : Rattaché(e) à la Direction Régionale Nord Pas de Calais, vous intégrez notre antenne de Lens en CDI.

En tant que Conseiller Adie (H/F), vous êtes directement en charge de distribuer des services financiers et d'accompagnement à des personnes exclues du système bancaire qui souhaitent lancer leur propre activité.

Plus précisément, vos missions s'articulent autour de 4 axes complémentaires :

• Distribuer, mettre en œuvre et assurer un suivi opérationnel des services financiers
Vous instruisez les demandes de financement et développez votre portefeuille client.

• Assurer le lien avec les services d'accompagnement et veiller à ce que les clients en bénéficient
Vous orientez les clients et êtes le garant du bon déroulement des actions d'accompagnement individuelles et collectives adaptées à la situation des prospects et clients, en lien avec nos ressources bénévoles et nos partenaires techniques. Vous garantissez la mise à jour des indicateurs de suivi d'activité.

• Réaliser des actions de recouvrement amiables associées à la distribution des services financiers de l'association.

• Définir puis mettre en œuvre des actions de communication et de prospection de proximité susceptibles de faire connaître les services de l'Adie au sein du territoire.
Vous contribuez à l'animation des actions de communication auprès des partenaires et prescripteurs de l'association. Vous identifiez et animez un réseau de partenaires. Vous réalisez des études terrain permettant d'identifier les besoins des créateurs d'activité. Vous mettez en œuvre des actions de prospection.

Postuler à cette offre

 

Publié le : 20 mai 2015

Mécène Adie pour l’emploi, la philanthropie à l’Adie

Mécène Adie pour l’emploi, la philanthropie à l’Adie

Découvrez le programme philanthropie du Fonds Adie, conçu pour des donateurs exigeants et soucieux de l’impact de leur don.

Lire la suite
Conçu pour des donateurs exigeants et soucieux de l’impact de leur don, Mécène Adie pour l’emploi est un programme philanthropique personnalisé qui vous permet de financer, dès 5000€, des programmes de votre choix grâce à 3 fonds spécifiques : le fonds Jeunes, le fonds Femmes et le fonds Adie Microfranchise Solidaire. Vous pouvez également agir dans votre région via les fonds régionaux.

Le Fonds Adie, fonds de dotation de l’Adie, collecte et gère tous types de dons, donations et legs auprès de particuliers, PME ou fondations pour assurer le financement des services d’accompagnement que l’Adie offre aux micro-entrepreneurs.

Le Fonds Adie est habilité à recueillir les dons ISF au nom et pour le compte de l’Adie. Ainsi, si vous êtes assujettis à l’ISF, vous pouvez déduire 75% de votre don au Fonds Adie, dans la limite de 50 000€ (45 000€ en cas d’investissement cumulé au capital d’une PME).

Pour en savoir plus :
> Retrouvez les informations clés sur les déductions ISF dont vous bénéficiez en faisant un don au Fonds Adie en 2015
> www.mecenepourlemploi.org
> Faire un don au Programme Mécène pour l’emploi (pdf)
Publié le : 20 mai 2015

La presse parle de « Mon coursier de quartier » !

La presse parle de « Mon coursier de quartier » !

A l’occasion du lancement du nouveau concept de microfranchise solidaire, « Mon coursier de quartier », différents médias ont parlé de ce projet lancé en partenariat avec Cyclopolitain !

Lire la suite

 


Découvrez les articles de La Croix , l’AFP , RCF Radio, France 3, France Info et Les Echos.fr

Publié le : 06 mai 2015

L'Adie et Cyclopolitain lancent un nouveau concept de microfranchise solidaire : « Mon Coursier de Quartier »

L'Adie et Cyclopolitain lancent un nouveau concept de microfranchise solidaire : « Mon Coursier de Quartier  »

L'Adie et Cyclopolitain, premier réseau français de vélo-taxis, lancent « Mon Coursier de Quartier », réseau de transport et de livraison écologique.

Lire la suite

L’Adie, association pionnière du microcrédit en France, et la société Cyclopolitain, fabricant de triporteurs à assistance électrique et premier réseau français de vélo-taxis, lancent dans toutes les villes françaises de plus de 35 000 habitants un nouveau concept de microfranchise solidaire : « Mon Coursier de Quartier ». Grâce à ce concept, les personnes à la recherche d’une activité économique dans le domaine innovant des transports écologiques peuvent désormais facilement créer leur propre micro-entreprise tout en bénéficiant d'un accompagnement efficace.

Créée par l’Adie en 2009 la microfranchise solidaire a pour but de proposer à des micro-entrepreneurs, à l’écart du marché de l’emploi et du système bancaire, des activités « clés en main » à développer au sein et avec l’appui d’un réseau professionnel. La microfranchise solidaire a été notamment retenue parmi les 15 premières initiatives du programme La France s’engage de l’Elysée mis en place par le Président de la République, attestant de la reconnaissance de l’esprit d’innovation de l’Adie au plus haut niveau.

L’association pionnière du microcrédit en France, qui permet aujourd’hui la création de plus de 200 emplois par semaine, souhaite donner un coup d’accélérateur à la microfranchise solidaire et ambitionne de créer, grâce à ce concept, de 3 000 à 5 000 emplois à horizon 10 ans.

Cyclopolitain, fabricant de triporteurs à assistance électrique et premier réseau français de vélo-taxis, a été sélectionné en 2013 pour son offre de déplacement propre et créatrice d’emplois au cœur des villes, en présence du Président de la République, pour la France des Solutions, un programme de mobilisation de la société civile autour des acteurs de solution, organisé par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) et l'association Reporters d'Espoirs.



C’est dans ce contexte que l’Adie et la société Cyclopolitain se sont rapprochées. Après avoir défini un modèle économique rentable et testé l’activité à Lyon, elles ont décidé de déployer dans toutes les villes françaises de plus de 35 000 habitants un nouveau concept de microfranchise solidaire : « Mon Coursier de Quartier », un réseau de plus de 500 coursiers en triporteur proposant à l'échelle de leur quartier :
   • un service de transport de proximité,
   • un service de livraison à domicile écologique
   • une offre de communication mobile locale.

À l’annonce du lancement de Mon coursier de Quartier, Jean-Paul Delevoye, Président du CESE, se dit « à la fois peu surpris et très heureux du développement et de la réussite de ce projet. Chacun mesure aujourd’hui l’enjeu urbain des derniers kilomètres de livraison. On sous estime encore trop l’enjeu social des derniers kilomètres de « liaison » dans un corps social fragmenté et tenté par le repli sur soi. La fondatrice de Cyclopolitain est une habituée des équations impossibles auxquelles elle rajoute avec ce projet de nouvelles inconnues ! Je suis à nouveau ravi de pouvoir soutenir cette démarche promise à un bel avenir ».

La Microfranchise solidaire « Mon Coursier de Quartier » c'est un concept clé en main pour créer son entreprise près de chez soi. Moyennant un investissement réduit (environ 8 K€) chaque microfranchisé bénéficie en intégrant le réseau :
   • D'un cyclotaxi de marque Cyclopolitain tout équipé
   • D'une formation de 3 jours aux différents métiers
   • D'un accompagnement opérationnel
   • D'outils commerciaux et de communication efficaces
   • D'un système d'information simple et mobile
   • D'une zone d'exclusivité commerciale
   • D'un apport de chiffre d'affaires grâce aux accords nationaux signés par Cyclopolitain

Ainsi, en intégrant le réseau, chaque microfranchisé accède à un business model validé, permettant de gagner dès les premiers mois un revenu supérieur au SMIC.

De son côté, l’Adie leur propose de financer leur investissement initial et de les accompagner dans la création de leur nouvelle activité.

Pour Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie, « Avec la microfranchise Mon Coursier de Quartier, l’Adie vient apporter une nouvelle solution à la fois accessible, innovante et écologique aux personnes à l’écart du marché de l’emploi et ayant envie d’entreprendre ».

La microfranchise « Mon coursier de quartier » est ouverte à tous. Il suffit d’avoir un bon relationnel et d’aimer le contact, d’apprécier rendre service et d’être prêt à devenir un acteur de la vie de quartier, enfin, d’avoir une bonne condition physique et d’être tout simplement motivé.

> Télécharger le dossier de presse l'Adie et Cyclopolitain lance un nouveau concept de microfranchise solidaire.

Publié le : 05 mai 2015

L'Adie initie un nouveau partenariat pour l'entrepreneuriat des femmes en Bretagne

L'Adie initie un nouveau partenariat pour l'entrepreneuriat des femmes en Bretagne

Un nouveau partenariat entre l'Adie et Femmes de Bretagne vient d'être conclu.

Lire la suite

L'Adie et Femmes de Bretagne sont heureuses d'annoncer leur partenariat pour soutenir les porteuses de projet en Bretagne.


Basé sur l'entraide et la solidarité, Femmes de Bretagne est "le réseau social des Bretonnes qui entreprennent ".


Lancé fin septembre 2014, ce réseau collaboratif gratuit compte, en 6 mois, 1 350 membres sur toute la Bretagne, avec pour ambition de booster l'entrepreneuriat féminin et de créer un élan de solidarité autour des porteuses de projet.

Publié le : 30 avril 2015

Lundi 27 avril : colloque autour du livre Recréer le plein emploi : une utopie réaliste

Lundi 27 avril : colloque autour du livre Recréer le plein emploi : une utopie réaliste

La troisième édition de la « Fête du travail, faites des emplois » organisée par le Pacte Civique, avec la participation de l’Adie, a lieu les 27 et 29 avril 2015.

Lire la suite

Le Pacte Civique, collectif d’associations qui mettent en avant la culture de l'initiative solidaire soutenue par l’Adie, a pour vocation de susciter le changement en incitant à revisiter la démocratie pour la faire tendre vers plus de justice sociale et écologique, et plus de fraternité.

C’est en 2013 que le Pacte Civique lance pour la première fois la « Fête du travail, faites des emplois ». Le but de l’opération ? Rappeler à la société que « si nous voulons éviter que le chômage devienne le problème de tous, l’emploi doit devenir l’affaire de chacun ». Chaque édition de cette manifestation est ainsi l’occasion de proposer des pistes pour résoudre les trois crises que sont la dette sociale, la dette économique et la dette écologique.

Cette année, ce combat pour faire de l’emploi est une priorité nationale partagée se matérialise par la publication du livre Recréer le plein emploi : une utopie réaliste. Ecrit par Anne Dhoquois à la demande d’Henry Rougier, éditeur de la collection Le changement est dans l’R, et avec la collaboration de figures incontournables de l’économie sociale et solidaire française telles que Maria Nowak et Catherine Barbaroux  cet ouvrage contribue non seulement à poser des diagnostics, mais aussi à souligner l’enjeu démocratique que représente l’accès à l’emploi, et interroge des représentants de la société civile sur les nouveaux rapports à l’emploi qu’on pourrait imaginer pour un meilleur futur.
“Ce que j’ai trouvé intéressant, c'est de nous autoriser à penser collectivement sans contraintes, en mobilisant l'imagination, la réflexion, l'expérience, sans opposer les uns aux autres. Avec tout ça, on peut combattre ce fléau qu'est le chômage.”, souligne Anne Dhoquois, auteur de Recréer le plein emploi : une utopie réaliste.

Publié le : 27 avril 2015

Créer votre boîte près de chez vous ? C'est possible avec l'Adie !

Créer votre boîte près de chez vous ? C'est possible avec l'Adie !

Tel est le message de la prochaine campagne de l’Adie, l’association pionnière du microcrédit, en direction des chômeurs isolés des zones rurales et des quartiers.

Lire la suite


L’Adie continue à relever son grand défi pour l’emploi lancé en début d’année à l’occasion de sa Semaine du Microcrédit. A travers une nouvelle campagne visant à toucher notamment des personnes isolées dans les quartiers et les zones rurales, elle entend les informer sur la possibilité de créer leur entreprise. L’association pionnière du microcrédit en France rappelle qu’elle permet la création de 200 emplois par semaine grâce au microcrédit accompagné et que tous les publics sont susceptibles de créer leur propre emploi. 

Du 1er au 5 juin, l’Adie part à la rencontre des publics touchés par le chômage dans les quartiers et les zones rurales isolées
A travers cette nouvelle campagne l’Adie s’adresse plus particulièrement aux personnes pour lesquelles l’isolement géographique ou l’absence de relais d’information de proximité constitue un obstacle supplémentaire à leur insertion dans le monde du travail.
Dans les quartiers où le public est particulièrement touché par le chômage, la création d’entreprise apparaît comme une voie d’insertion à fort potentiel :  26% des personnes interrogées par l’IFOP en 2010 ont déclaré avoir l’intention de créer une entreprise. En milieu rural le potentiel de création d’activités est diffus mais bien présent également.
 
Des événements dans les antennes de l’Adie, chez ses partenaires et sur le web
Grâce à son implantation sur l’ensemble du territoire (120 antennes et 360 permanences), et aux événements qu’elle compte organiser pendant cette semaine de campagne, l’Adie ira donc à la rencontre des publics des quartiers et des zones rurales que ce soit de façon traditionnelle avec l’accueil du public dans ses locaux ou chez ses partenaires : journées portes ouvertes, réunions d’information collectives chez ses partenaires prescripteurs de terrain (Pôle Emploi, BGE, CCI, Cités Lab) ou de façon plus événementielle.
En effet, l’Adie entend bien profiter de cette campagne pour se faire connaître là où elle n’est pas encore assez bien identifiée.

De nombreuses initiatives sont prévues : démarchage des petits commerçants de quartier, antennes mobiles pour sillonner les campagnes, stands d’information en extérieur, diffusion de films en plein air, organisation de cafés créateurs…  Des « Adie Box » seront positionnées dans les différents lieux d'accueil pour proposer aux créateurs d'entreprise d’y déposer leur projet en écho à la signature de marque de l’association « Adie, le microcrédit pour créer sa boîte ».
En effet, l’Adie innovera en organisant pour la première fois une série de web conférences qui se succèderont pendant toute la durée de la campagne, un pas de plus vers les personnes qui ne pourront se déplacer.

Après la Semaine du microcrédit en février,  cette campagne d’information donnera de nouveau à l’Adie l’occasion d’appeler à relever son « grand défi pour l’emploi ».

Publié le : 21 avril 2015

> Consulter les actualités 2010 | 2011| 2012 | 2013