You are here

 

L'Adie et Cyclopolitain lancent un nouveau concept de microfranchise solidaire : « Mon Coursier de Quartier »

L'Adie et Cyclopolitain lancent un nouveau concept de microfranchise solidaire : « Mon Coursier de Quartier  »

L'Adie et Cyclopolitain, premier réseau français de vélo-taxis, lancent « Mon Coursier de Quartier », réseau de transport et de livraison écologique.

Lire la suite

L’Adie, association pionnière du microcrédit en France, et la société Cyclopolitain, fabricant de triporteurs à assistance électrique et premier réseau français de vélo-taxis, lancent dans toutes les villes françaises de plus de 35 000 habitants un nouveau concept de microfranchise solidaire : « Mon Coursier de Quartier ». Grâce à ce concept, les personnes à la recherche d’une activité économique dans le domaine innovant des transports écologiques peuvent désormais facilement créer leur propre micro-entreprise tout en bénéficiant d'un accompagnement efficace.

Créée par l’Adie en 2009 la microfranchise solidaire a pour but de proposer à des micro-entrepreneurs, à l’écart du marché de l’emploi et du système bancaire, des activités « clés en main » à développer au sein et avec l’appui d’un réseau professionnel. La microfranchise solidaire a été notamment retenue parmi les 15 premières initiatives du programme La France s’engage de l’Elysée mis en place par le Président de la République, attestant de la reconnaissance de l’esprit d’innovation de l’Adie au plus haut niveau.

L’association pionnière du microcrédit en France, qui permet aujourd’hui la création de plus de 200 emplois par semaine, souhaite donner un coup d’accélérateur à la microfranchise solidaire et ambitionne de créer, grâce à ce concept, de 3 000 à 5 000 emplois à horizon 10 ans.

Cyclopolitain, fabricant de triporteurs à assistance électrique et premier réseau français de vélo-taxis, a été sélectionné en 2013 pour son offre de déplacement propre et créatrice d’emplois au cœur des villes, en présence du Président de la République, pour la France des Solutions, un programme de mobilisation de la société civile autour des acteurs de solution, organisé par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) et l'association Reporters d'Espoirs.



C’est dans ce contexte que l’Adie et la société Cyclopolitain se sont rapprochées. Après avoir défini un modèle économique rentable et testé l’activité à Lyon, elles ont décidé de déployer dans toutes les villes françaises de plus de 35 000 habitants un nouveau concept de microfranchise solidaire : « Mon Coursier de Quartier », un réseau de plus de 500 coursiers en triporteur proposant à l'échelle de leur quartier :
   • un service de transport de proximité,
   • un service de livraison à domicile écologique
   • une offre de communication mobile locale.

À l’annonce du lancement de Mon coursier de Quartier, Jean-Paul Delevoye, Président du CESE, se dit « à la fois peu surpris et très heureux du développement et de la réussite de ce projet. Chacun mesure aujourd’hui l’enjeu urbain des derniers kilomètres de livraison. On sous estime encore trop l’enjeu social des derniers kilomètres de « liaison » dans un corps social fragmenté et tenté par le repli sur soi. La fondatrice de Cyclopolitain est une habituée des équations impossibles auxquelles elle rajoute avec ce projet de nouvelles inconnues ! Je suis à nouveau ravi de pouvoir soutenir cette démarche promise à un bel avenir ».

La Microfranchise solidaire « Mon Coursier de Quartier » c'est un concept clé en main pour créer son entreprise près de chez soi. Moyennant un investissement réduit (environ 8 K€) chaque microfranchisé bénéficie en intégrant le réseau :
   • D'un cyclotaxi de marque Cyclopolitain tout équipé
   • D'une formation de 3 jours aux différents métiers
   • D'un accompagnement opérationnel
   • D'outils commerciaux et de communication efficaces
   • D'un système d'information simple et mobile
   • D'une zone d'exclusivité commerciale
   • D'un apport de chiffre d'affaires grâce aux accords nationaux signés par Cyclopolitain

Ainsi, en intégrant le réseau, chaque microfranchisé accède à un business model validé, permettant de gagner dès les premiers mois un revenu supérieur au SMIC.

De son côté, l’Adie leur propose de financer leur investissement initial et de les accompagner dans la création de leur nouvelle activité.

Pour Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie, « Avec la microfranchise Mon Coursier de Quartier, l’Adie vient apporter une nouvelle solution à la fois accessible, innovante et écologique aux personnes à l’écart du marché de l’emploi et ayant envie d’entreprendre ».

La microfranchise « Mon coursier de quartier » est ouverte à tous. Il suffit d’avoir un bon relationnel et d’aimer le contact, d’apprécier rendre service et d’être prêt à devenir un acteur de la vie de quartier, enfin, d’avoir une bonne condition physique et d’être tout simplement motivé.

> Télécharger le dossier de presse l'Adie et Cyclopolitain lance un nouveau concept de microfranchise solidaire.

Publié le : 05 mai 2015

L'Adie initie un nouveau partenariat pour l'entrepreneuriat des femmes en Bretagne

L'Adie initie un nouveau partenariat pour l'entrepreneuriat des femmes en Bretagne

Un nouveau partenariat entre l'Adie et Femmes de Bretagne vient d'être conclu.

Lire la suite

L'Adie et Femmes de Bretagne sont heureuses d'annoncer leur partenariat pour soutenir les porteuses de projet en Bretagne.


Basé sur l'entraide et la solidarité, Femmes de Bretagne est "le réseau social des Bretonnes qui entreprennent ".


Lancé fin septembre 2014, ce réseau collaboratif gratuit compte, en 6 mois, 1 350 membres sur toute la Bretagne, avec pour ambition de booster l'entrepreneuriat féminin et de créer un élan de solidarité autour des porteuses de projet.

Publié le : 30 avril 2015

Lundi 27 avril : colloque autour du livre Recréer le plein emploi : une utopie réaliste

Lundi 27 avril : colloque autour du livre Recréer le plein emploi : une utopie réaliste

La troisième édition de la « Fête du travail, faites des emplois » organisée par le Pacte Civique, avec la participation de l’Adie, a lieu les 27 et 29 avril 2015.

Lire la suite

Le Pacte Civique, collectif d’associations qui mettent en avant la culture de l'initiative solidaire soutenue par l’Adie, a pour vocation de susciter le changement en incitant à revisiter la démocratie pour la faire tendre vers plus de justice sociale et écologique, et plus de fraternité.

C’est en 2013 que le Pacte Civique lance pour la première fois la « Fête du travail, faites des emplois ». Le but de l’opération ? Rappeler à la société que « si nous voulons éviter que le chômage devienne le problème de tous, l’emploi doit devenir l’affaire de chacun ». Chaque édition de cette manifestation est ainsi l’occasion de proposer des pistes pour résoudre les trois crises que sont la dette sociale, la dette économique et la dette écologique.

Cette année, ce combat pour faire de l’emploi est une priorité nationale partagée se matérialise par la publication du livre Recréer le plein emploi : une utopie réaliste. Ecrit par Anne Dhoquois à la demande d’Henry Rougier, éditeur de la collection Le changement est dans l’R, et avec la collaboration de figures incontournables de l’économie sociale et solidaire française telles que Maria Nowak et Catherine Barbaroux  cet ouvrage contribue non seulement à poser des diagnostics, mais aussi à souligner l’enjeu démocratique que représente l’accès à l’emploi, et interroge des représentants de la société civile sur les nouveaux rapports à l’emploi qu’on pourrait imaginer pour un meilleur futur.
“Ce que j’ai trouvé intéressant, c'est de nous autoriser à penser collectivement sans contraintes, en mobilisant l'imagination, la réflexion, l'expérience, sans opposer les uns aux autres. Avec tout ça, on peut combattre ce fléau qu'est le chômage.”, souligne Anne Dhoquois, auteur de Recréer le plein emploi : une utopie réaliste.

Publié le : 27 avril 2015

Créer votre boîte près de chez vous ? C'est possible avec l'Adie !

Créer votre boîte près de chez vous ? C'est possible avec l'Adie !

Tel est le message de la prochaine campagne de l’Adie, l’association pionnière du microcrédit, en direction des chômeurs isolés des zones rurales et des quartiers.

Lire la suite


L’Adie continue à relever son grand défi pour l’emploi lancé en début d’année à l’occasion de sa Semaine du Microcrédit. A travers une nouvelle campagne visant à toucher notamment des personnes isolées dans les quartiers et les zones rurales, elle entend les informer sur la possibilité de créer leur entreprise. L’association pionnière du microcrédit en France rappelle qu’elle permet la création de 200 emplois par semaine grâce au microcrédit accompagné et que tous les publics sont susceptibles de créer leur propre emploi. 

Du 1er au 5 juin, l’Adie part à la rencontre des publics touchés par le chômage dans les quartiers et les zones rurales isolées
A travers cette nouvelle campagne l’Adie s’adresse plus particulièrement aux personnes pour lesquelles l’isolement géographique ou l’absence de relais d’information de proximité constitue un obstacle supplémentaire à leur insertion dans le monde du travail.
Dans les quartiers où le public est particulièrement touché par le chômage, la création d’entreprise apparaît comme une voie d’insertion à fort potentiel :  26% des personnes interrogées par l’IFOP en 2010 ont déclaré avoir l’intention de créer une entreprise. En milieu rural le potentiel de création d’activités est diffus mais bien présent également.
 
Des événements dans les antennes de l’Adie, chez ses partenaires et sur le web
Grâce à son implantation sur l’ensemble du territoire (120 antennes et 360 permanences), et aux événements qu’elle compte organiser pendant cette semaine de campagne, l’Adie ira donc à la rencontre des publics des quartiers et des zones rurales que ce soit de façon traditionnelle avec l’accueil du public dans ses locaux ou chez ses partenaires : journées portes ouvertes, réunions d’information collectives chez ses partenaires prescripteurs de terrain (Pôle Emploi, BGE, CCI, Cités Lab) ou de façon plus événementielle.
En effet, l’Adie entend bien profiter de cette campagne pour se faire connaître là où elle n’est pas encore assez bien identifiée.

De nombreuses initiatives sont prévues : démarchage des petits commerçants de quartier, antennes mobiles pour sillonner les campagnes, stands d’information en extérieur, diffusion de films en plein air, organisation de cafés créateurs…  Des « Adie Box » seront positionnées dans les différents lieux d'accueil pour proposer aux créateurs d'entreprise d’y déposer leur projet en écho à la signature de marque de l’association « Adie, le microcrédit pour créer sa boîte ».
En effet, l’Adie innovera en organisant pour la première fois une série de web conférences qui se succèderont pendant toute la durée de la campagne, un pas de plus vers les personnes qui ne pourront se déplacer.

Après la Semaine du microcrédit en février,  cette campagne d’information donnera de nouveau à l’Adie l’occasion d’appeler à relever son « grand défi pour l’emploi ».

Publié le : 21 avril 2015

Offre: Conseiller Adie - Bourgoin Jallieu (38)

 Offre: Conseiller Adie - Bourgoin Jallieu (38)

En tant que Conseiller Microcrédit Adie (H/F), vous êtes directement en charge de financer et d'accompagner des personnes n'ayant pas accès à un crédit bancaire et qui souhaitent lancer leur propre activité sur le territoire.

Lire la suite



Qualification : 

  • Formation supérieure en Gestion / Finance / Economie (Université, ESC, IAE, IEP ou autres)  
  • 2 à 3 années d’expérience en financement et/ou accompagnement à la création d’entreprise appréciées
  • Capacités d’adaptation
  • Capacités d’écoute et d’analyse 
  • Aisance relationnelle 
  • Autonomie et organisation

Type : CDI 

Référence De l'Offre : CA38 

Description de l'offre : Rattaché(e) à la Direction Régionale Rhone Alpes, vous intégrez notre antenne de Bourgoin-Jallieu (38) dans le cadre d'un CDI

En tant que Conseiller Micro Crédit Adie (H/F), vous êtes directement en charge de financer et d'accompagner des personnes n'ayant pas accès à un crédit bancaire et qui souhaitent lancer leur propre activité sur le territoire.

Plus précisément, vos missions s'articulent autour des 3 axes complémentaires suivants :

  • Financement

Vous instruisez les demandes de financement, et distribuez les services financiers adaptés aux besoins de nos clients.
Vous vous assurez du bon remboursement des prêts, et réaliserez les actions de recouvrement amiables nécessaires.

  • Accompagnement

En lien avec nos ressources bénévoles et nos partenaires techniques de la création d'entreprise, vous identifiez les besoins en accompagnement, orientez les clients, et êtes le garant du bon déroulement des actions individuelles et collectives.
Vous garantissez la mise à jour des indicateurs de suivi d'activité.

  • Prospection, communication

Vous réalisez des études de terrain permettant d'identifier les besoins de nos prospects et clients.
Vous mettez en œuvre des actions de prospection et de promotion afin de développer votre portefeuille de clients.
Vous entretenez et développez des liens avec les partenaires techniques et prescripteurs de l'Adie, à l'échelle de votre territoire.

Vos premiers mois à l'Adie seront ponctués de 3 semaines de formations métier.

 

Postuler à cette offre 

Publié le : 20 avril 2015

L'édition 2015 de la « Fête du travail, faites des emplois » est lancée !

L'édition 2015 de la « Fête du travail, faites des emplois » est lancée !

Depuis 120 ans, le 1er mai célèbre la fête du travail, une journée internationale pour défendre la cause des travailleurs et leurs conditions de travail. Dans le cadre de cette fête, le Collectif du Pacte Civique, avec la participation de l’Adie et d’autres organismes qui mettent en avant la culture de l’initiative solidaire, invitent la communauté à participer à la « Fête du travail, faites des emplois ». L’événement aura lieu le 27 et 29 avril.

Lire la suite


Le programme de la « Fête du travail, faites des emplois » :


  • Lundi  27 avril

Lieu : Salle Colbert à l'Assemblée Nationale 126, rue de l'Université 75007 Paris
Heure : 14h30

14h30 : Introduction par Maria Nowak, présidente fondatrice de l’Adie et Jean-Baptiste de Foucauld, coordinateur du Pacte Civique.

14h40 : Présentation du livre Recréer le plein emploi : une utopie réaliste d’Anne Dhoquois. Ce livre est le premier titre de la nouvelle collection des Ateliers Henry Dougier Le Changement est dans l'R.

14h55 : Présentation de deux exemples d’avancées dans le domaine des politiques de l’emploi.

16h : « Comment lever les obstacles et inventer ensemble un nouveau plein emploi »,  par Catherine Barbaroux, présidente de l’Adie.

17h : Débat général

17h 30 : Conclusion par Maria Nowak et Jean-Baptiste de Foucauld

  • Mercredi 29 avril

Lieu : Mairie du 16ème arrondissement : Salle des Fêtes 71 avenue Henri-Martin 75116 Paris
Heure : 18h

18h : Pièce de théâtre Un emploi nommé Désir
Cette pièce inédite a été écrite par Christian Poissonneau, sur une idée originale de Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC). Ce spectacle d'une heure, joué par des comédiens professionnels, met en scène avec humour et sans pathos les réalités auxquelles sont confrontés les chercheurs d'emploi : préjugés, perte de repères, isolement social, image dégradée, etc.

Réservez votre place dès maintenant !

Publié le : 15 avril 2015

L’Adie lance sa nouvelle campagne « Mécène Adie pour l'emploi »

L’Adie lance sa nouvelle campagne « Mécène Adie pour l'emploi »

Le Fonds Adie lance son offre « Mécène Adie pour l'emploi », à travers trois fonds spécifiques, afin de cibler des populations particulièrement concernées par le chômage et la précarité en France : les jeunes et les femmes. Une troisième offre s’adresse à tous les micro-entrepreneurs et vise à offrir un outil innovant : la microfranchise solidaire.

Lire la suite

 


Avec ce programme philanthropique personnalisé, le Fonds Adie répond aux attentes des « philantrepreneurs », cette nouvelle génération de philanthropes qui abordent la question du don comme celle des affaires ou de l'entreprise, en quête de sens, de proximité et d'implication dans leur projet philanthropique, et attentifs à l'impact de leurs actions.


En réponse aux besoins croissants et à la diminution des fonds publics dus à la crise, l'Adie a été la première à créer en 2009 son fonds de dotation, le Fonds Adie, afin de compléter et poursuivre le financement des services d'accompagnement - et non les microcrédits - que l’Adie propose gratuitement aux micro-entrepreneurs.


L’offre « Mécène Adie pour l'emploi » :

  • Le Fonds Jeunes pour l’insertion économique des jeunes micro-entrepreneurs (18-32 ans) ;
  • Le Fonds Femmes pour favoriser et développer l'entrepreneuriat féminin ;
  • Le Fonds Adie Microfranchise Solidaire pour le développement de filières de « microfranchises solidaires », c’est-à-dire  des concepts innovant de micro-entreprises « clés en main ».
Publié le : 14 avril 2015

Le site de l'APCE évolue !

Le site de l'APCE évolue !

L’Agence pour la création d’entreprises (APCE), partenaire de l’Adie, met en ligne la nouvelle version de son site internet.

Lire la suite


« Ma feuille de route » c’est  le nouvel outil mis en place sur le site de l’APCE pour proposer aux porteurs de projets un service personnalisé de remontée d'informations pour chaque étape de la création ou reprise d'une entreprise.


Avec 11 millions de visiteurs, le site internet de l’APCE www.apce.com est considéré comme « la source d’informations incontournable » adaptée aux besoins de tous ceux qui veulent entreprendre !


À propos de l'APCE
Créée en 1979 sur l'initiative des pouvoirs publics, l'Agence pour la création d'entreprises œuvre, depuis cette date, au service des porteurs de projets désireux de créer ou reprendre une entreprise, des professionnels de l'accompagnement, des collectivités territoriales et des pouvoirs publics. 
Elle est aujourd'hui adossée à l'Etat, la Caisse des Dépôts (CDC), au Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables (CSOEC) et à l'Assemblée permanente des Chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA).

Publié le : 14 avril 2015

L’Adie propose un nouveau Bon Plan avec les Garages Renault Solidaires

L’Adie propose un nouveau Bon Plan avec les Garages Renault Solidaires

Il s’agit d’une offre permettant aux micro-entrepreneurs financés par l’Adie de faire réparer ou entretenir leur véhicule à des conditions avantageuses.

Lire la suite

En faisant appel au réseau des Garages Renault Solidaires, les personnes financées par l’Adie peuvent bénéficier à des prix très réduits, de conseils de professionnels et d’interventions garanties pendant 1 an pièces et main-d'œuvre.


Quelle que soit la marque de leur véhicule, ils peuvent profiter de cette offre en contactant leur conseiller Adie ou en se connectant à leur espace personnel sur adieconnect.fr, rubrique Bons Plans.

Découvrez le témoignage de Melissandre, bénéficiaire du RSA, qui a fait réparer son véhicule grâce à l’offre des Garages Renault Solidaires, l’aidant ainsi à retrouver un emploi.

L’Adie propose également d’autres Bons Plans pour aider à lancer et développer sa micro-entreprise dans les meilleures conditions. A disposition : flocage de véhicules, boutique sur internet, expert-comptable, etc.

Publié le : 14 avril 2015

> Consulter les actualités 2010 | 2011| 2012 | 2013