Du 5 au 9 février, Rendez-vous de l'Adie et Mégaphone
Dans le cadre de la Semaine du microcrédit, l’Adie et ses partenaires organisent, partout en France 350 événements d’information pour rendre l’entrepreneuriat accessible à tous et lance une grande consultation, « le mégaphone » pour défendre les intérêts des entrepreneurs qu’elle accompagne.

« Le mégaphone » : une grande consultation pour porter la parole des entrepreneurs invisibles

Plus de la moitié des créateurs d’entreprise financés par l’Adie se lancent avec moins de 3 000 euros. Et parmi les entrepreneurs financés par l’Adie, plus de 40% étaient au RSA avant de se lancer.

Ces entrepreneurs, qui créent 1,3 emploi en moyenne, contribuent à dynamiser le tissu économique au sein des territoires.

 Alors que les pouvoirs publics envisagent des réformes profondes quant au régime social, à l’assurance chômage et à l’accès à la formation des entrepreneurs, l’Adie entend veiller à la prise en compte des problématiques spécifiques des créateurs d’entreprise qu’elle soutient au quotidien.

Se livrant pour la première fois à une grande consultation, l’association pionnière du microcrédit en France interroge les plus de 40 000 entrepreneurs qu’elle accompagne au quotidien sur leurs besoins, leurs craintes, les freins à leur lancement ou leur développement, et sur les mesures qui pourraient positivement l’avenir de leur activité.

 

Le #mégaphoneAdie se déploie également sur les réseaux sociaux.

Complexité des démarches administratives, difficultés d’accès à l’assurance chômage en cas d’échec de l’entreprise, à une indemnité en cas

d’arrêt pour cause de grossesse ou de maladie, ou encore contraintes réglementaires pour pouvoir exercer certains métiers en tant qu’indépendants….

La consultation permet de soumettre une dizaine de thématiques à l’expérience des entrepreneurs et d’en faire émerger de nouvelles idées pour faire bouger les lignes.

Les premiers résultats seront dévoilés fin mars, lors de la célébration des 30 ans de l’Adie.

L’Adie se fera alors le porte-voix auprès du gouvernement de ces propositions nourries du vécu de ces créateurs d’entreprise souvent ignorés dans le débat et des politiques publiques sur l’entrepreneuriat.

 

Une semaine pour libérer la création d’entreprise pour tous


Depuis 30 ans, l’Adie permet, chaque année, à plus 15 000 personnes comme Sabrina, Christophe et Mayannick  -  les 3 entrepreneurs qui ont prêté leur image à la campagne « Elle lui a dit oui, et leur vie a changé » - de transformer un « non » en « oui » et de donner vie à leurs projets.

Parce que l’Adie croit fermement en la nécessité de rendre la création d’entreprise accessible à tous, l’association et ses partenaires donnent rendez-vous, du 5 au 9 février, à celles et ceux qui, bien que n’ayant pas accès au crédit bancaire, souhaitent changer de vie en créant une entreprise.

Lors des 350 événements organisés partout en France et sur les réseaux sociaux, l’Adie informe le public pour lever les freins et favoriser l’éclosion de ces projets d’activité, qui sont autant de projets de vie.

> Télécharger le dossier de presse sur les rendez-vous de l'Adie, du 5 au 8 février 2018

 

Publié le : 06.02.18