L’Adie accorde aussi des prêts d’honneur aux micro-entrepreneurs
Pour répondre aux besoins de financement des créateurs d’entreprise les plus modestes, l’Adie leur propose l’accès à des prêts d’honneur à taux zéro en complément d’un microcrédit.


L’Adie prête aux personnes en situation de précarité qui veulent créer leur entreprise. Mais très souvent, ces micro-entrepreneurs, et tout particulièrement les jeunes, ont une capacité de remboursement limitée, d’autant que leurs revenus sont souvent aléatoires au démarrage de leur activité.

Avec la fin d’EDEN (un dispositif créé en 1997 composé d’une aide financière et d’un accompagnement à la création ou la reprise d’entreprise), remplacé en 2009 par le dispositif NACRE mal adapté au public de l’Adie et ne permettant pas de différé de remboursement, l’Adie a souhaiter proposer aux créateurs d’entreprise qu’elle soutien, des prêt à taux zéro adaptés.

Accordés en complément des microcrédits, ces prêts fonctionnent comme un apport en capital et permettent de sécuriser les premiers pas de l’entreprise, le remboursement pouvant être différé sans coût à une période ou l'activité génèrera plus de chiffre d’affaire.

> Pour en savoir plus sur l’offre complète de l’Adie aux micro-entrepreneurs

Publié le : 22.03.12