Pour cette édition 2016, réalisé en partenariat avec Azulis Capital et les Banques Populaires, le jury a récompensé 6 créateurs d’entreprise parmi 58 lauréats en région partout en France :
  • Prix Jeunes Banques Populaires : Corentin Doizy, 20 ans. (Hydro-Dipping en Vendée).
  • Catégorie Accomplissement Personnel : Fathia Chibane, 30 ans (restauration ambulante en Haut-de-Seine).
  • Catégorie Développement Economique Local : Jessica Marin-Courtois, 31 ans (école de couture dans les Deux-Sèvres).
  • Coup de Cœur : Stéphanie Perron, 42 ans (vente de crêpes à emporter en Ille-et-Vilaine).
  • Coup de Cœur : Christelle Serber, 39 ans (cours de langue des signes en Guadeloupe).
  • Coup de Cœur : Mickaël Leroux, 28 ans (fleuriste en Meurthe-et-Moselle).

Les Lauréats et leur histoire

Corentin : entrepreneur et déjà créateur d’emplois
Porté par une idée novatrice, Corentin n’a pas attendu le nombre des années pour monter son entreprise d'hydro-dipping. Respectueuse de l’environnement, cette technique permet d’imprimer des motifs spéciaux sur tout type d’objet grâce à un bac rempli d’eau et de peinture hydrosoluble. Deux ans après le démarrage de son activité, Corentin a déjà créé un nouvel emploi, en plus du sien.




Fathia : l’indépendance à tout prix
Le parcours de Fathia illustre sa détermination à travailler pour son indépendance et élever ses enfants. Au lancement de son activité de restauration ambulante, aucune institution n’a voulu la financer, mais ça n’a pas arrêté cette femme résolue. Après avoir suivi une formation Adie CréaJeunes pour monter son projet, elle obtient un financement qui lui permet d’acheter un camion et de compléter son équipement. Aujourd’hui, elle est fière de présenter des produits de qualité dans les grandes manifestations, pour tous les goûts, sucrés et salés.




Jessica : D’un atelier de couture à sa propre école de formation
Jessica a commencé par ouvrir un atelier de couture. Mais rapidement, son talent et sa créativité ont payé et lui ont permis de développer son activité. Elle a elle a notamment créé la robe de la dernière Miss Poitou-Charentes. Elle a désormais ajouté à l’activité de couture un volet formation professionnelle qui connaît un essor rapide. Aujourd'hui, une cinquantaine d'étudiants préparent dans son école un CAP couture. Les cours sont dispensés par 5 professeurs qu’elle a recrutés. Jessica envisage prochainement d’ouvrir deux classes de BTS et de créer 2 nouveaux emplois.




Stéphanie : des galettes pas comme les autres !
Suite à l’accident de la plus jeune de ses quatre enfants, Stéphanie doit réinventer son emploi du temps après 16 ans dans la restauration. Elle retrousse alors ses manches et se lance à son compte en retapant avec son mari une vieille caravane, pour vendre crêpes et galettes artisanales à emporter. Pleine de ressources, elle fait elle-même ses saucisses et élève des volailles. Aujourd’hui, les habitués de la route Saint Malo/Dol où elle a installé sa caravane, viennent directement frapper à la porte de chez elle pour déguster ses galettes !




Christelle : Communiquer pour entreprendre
Le projet de Christelle est destiné à tous ceux qui désirent apprendre la Langue des Signes Française. Elle-même malentendante, Christelle est présidente de l'Association des sourds et malentendants de Guadeloupe depuis dix ans. Elle propose aujourd’hui des missions de formation dans différents centres. Grâce au succès que rencontre son activité, elle a pu investir dans un local pour dispenser ses cours plus facilement.




Mickaël : Le pouvoir des fleurs !
Mickaël a démarré son activité de fleuriste sur le tard, après s’être découvert une véritable vocation pour ce métier. Ce coup de cœur le pousse à retourner sur les bancs de l’école, et à passer un CAP fleuriste pour se réaliser aujourd’hui comme chef d’entreprise. Il travaille dans le garage de ses parents, qu’il a aménagé pour accueillir sa clientèle, et où il compose ses décorations florales. Le microcrédit de l’Adie lui a notamment permis de gagner en autonomie en investissant dans un véhicule utilitaire, qui lui permet désormais d’effectuer ses livraisons.




Publié le : 08.04.16

Actualités