Cette expérience lui a permis “d’apprendre sur le tas“, comme il le dit lui-même. Au point qu’il a eu envie de poursuivre cette activité pour son propre compte. La recherche d’un emplacement où s’installer l’a conduit à un parking Vinci situé près de la gare à Saint-Denis, d’où il est originaire. C’est là qu’il a créé sa petite activité, qui fonctionne désormais depuis plus de 2 ans. Grâce au microcrédit de l’Adie, il a pu acheter un peu de matériel, ainsi qu’un utilitaire.

Sa clientèle s’est peu à peu développée. D’abord constituée en bonne partie par des sociétés qui font régulièrement nettoyer leur parc de véhicules, elle a évolué vers les particuliers, ce qu’il semble désormais privilégier. Il nettoie en moyenne de 150 à 200 véhicules par mois, ce qui lui permet de se verser un revenu qu’il estime “décent“.

L’an passé il a également ouvert un nouvel emplacement à Bondy (93), dans un autre parking Vinci. Ses journées sont très longues. Il est sur le pont de 8h à 20h, mais il fait C’est que Jamal est un jeune homme qui “en veut“, et il s’en donne les moyens.

Pour financer votre entreprise avec l'Adie et vous faire accompagner, rendez-vous sur le site Adie Connect.


Publié le : 27.05.15

Actualités

Découvrir l'Adie