Portrait

Julien, conseiller Adie dans la Creuse

« Travailler à l’Adie, c’est se sentir utile, apporter sa plus-value pour le développement économique local, travailler à l’insertion, et rendre accessible un service d'utilité public sur tous les territoires. »

Temps de lecture : 2 minutes

Julien est conseiller à l’Adie depuis 2019. Il partage son temps entre la permanence de Guéret et l'agence de Limoges. Entouré d’une équipe de trois bénévoles, il finance et accompagne plus d’une centaine d’entrepreneurs sur le territoire creusois. 

« Avant de travailler à l’Adie, j’étais conseiller d’entreprise au MEDEF dans la Creuse, mais j’ai surtout un parcours de commercial. Je connaissais le domaine de la création d’entreprise, mais je ne connaissais pas bien la communauté des voyageurs, qui constitue la plus grande partie des entrepreneurs que nous finançons dans la Creuse. »

Julien accompagne des entrepreneurs sur tout type d’activités : vente dans les foires et les marchés,  nettoyage de bâtiment, entretien des espaces verts et terrasses, mais aussi salon de tatouage, institut de formation et soutien scolaire, services informatiques, etc. Pour le conseiller creusois, il n’y a pas de journée type, grâce à la diversité des projets, et des parcours des personnes qui les portent. 

« C’est enrichissant de voir tout ce qui peut se faire sur le territoire, de voir toutes ces personnes qui démarrent seules, et qui trouvent des solutions, même pendant les confinements. »


Je partage ce portrait :

Celles et ceux qui font l'Adie