Portrait

L'entreprise de Saïda lui a permis de rebondir

« Ce sont les choses simples qui sont les plus parlantes. »

Temps de lecture : 2 minutes

Il y a un an, Saïda a ouvert son restaurant qui lui permet de mêler la cuisine afghane à la cuisine française

Saïda a fui la guerre en Afghanistan pour venir s’installer en France et étudier. Elle obtient son BEP en Sanitaire et Social et exerce le métier d’aide-soignante pendant 16 ans. Suite à un événement inattendu, elle est contrainte de se réorienter et se tourne vers sa passion : la cuisine. Elle obtient son BEP à Lyon et se renseigne sur les moyens de créer son entreprise.

Face à des difficultés financières et de gestion, Saïda se dit qu'elle a besoin de se former aussi à la création d'entreprise. Elle entend alors parler du programme Je Deviens Entrepreneur de l’Adie, et décide de suivre la formation.

Cette fois, Saïda est prêt : elle lance son restaurant et intègre en même temps un collectif solidaire auprès duquel elle trouve de l'appui et du soutien pour avancer dans ses projets, professionnels et associatifs.

Elle croit en son entreprise : la cuisine, le partage et la convivialité sont des critères que les gens apprécient toujours.

« Ce sont les choses simples qui sont les plus parlantes. »

Ce projet lui a permis de rebondir dans sa vie, et lui permet actuellement de rencontrer de nouvelles personnes, de partager et de donner de son temps et de son savoir-faire dans des associations. A long terme, Saïda aimerait trouver un local et investir dans une communication efficace pour faire connaître son projet.


Je partage ce portrait :

Celles et ceux qui font l'Adie