Portrait

Pendant la crise, Jacqueline propose des séances de gestion du stress pour les entrepreneurs

« Entrepreneurs, gardez une pensée positive. L’équilibre mental et physique est la clé de tout. Ne vous laissez pas envahir par la pensée négative, on va y arriver ! »

Temps de lecture : 3 minutes

Le stress des entrepreneurs confinés, Jacqueline, sophrologue et coach professionnelle, en fait son affaire, en proposant des séances d'appui aux entrepreneurs.

Jacqueline a ouvert son cabinet de gestion du stress et de régulation émotionnelle il y a deux ans à Beauzelle dans le département de la Haute-Garonne.

Avant cela, elle avait travaillé 25 ans à des postes de direction dans des établissements sociaux et médico-sociaux, dont 10 années en tant qu’éducatrice spécialisée.

Elle a décidé de changer de métier après avoir vécu elle-même les conséquences du stress au travail. 

« Il y a 7 ans j’ai fait un burn-out. Je me suis fait accompagner par un coach qui m’a aidé à rebondir. J’ai trouvé ça très bien et j’ai décidé d’en faire mon métier. »

Elle s’est alors formée à la Haute École de Coaching à Paris et a suivi également des formations pour devenir sophrologue et hypnothérapeute.

Avec le soutien de l’Adie Occitanie elle a ouvert son cabinet il y a deux ans et son entreprise fonctionne très bien ! Mais comme beaucoup, elle a dû cesser son activité depuis le début du confinement le lundi 16 mars car elle ne peut plus recevoir de patients dans son cabinet.

L’Adie lui a fait alors un prêt de secours doublé d’un prêt d’honneur avec différé de remboursement. Ce financement va lui permet de couvrir les frais fixes de son activité et le loyer de son cabinet durant deux mois. 

En cette période de confinement, elle a tout mis en place pour continuer à travailler depuis chez elle. Jacqueline propose des échanges en téléconsultation et notamment des services d’appui et de gestion du stress.

« Il y a beaucoup d’angoisse et d’inquiétude par apport à l’avenir. Pour permettre aux personnes de mieux aborder le redémarrage de leur entreprise, j’offre une séance valable durant la période de confinement pour la communauté des entrepreneurs soutenus par l’Adie. »

À partir du mois du mai, Jacqueline anime des ateliers pour l’Adie Occitanie. Le sujet : travailler sur la confiance en soi et la gestion du stress.

Elle espère repartir du bon pied après le confinement, dans le respect des mesures demandées par l’État.

« Mon objectif est de vous donner satisfaction et ne plus vous revoir, signe de travail bien fait ! »

Pour prendre rendez-vous, contactez Jacqueline sur son site www.coachresilience.fr ou sur sa page Facebook : sophrologie, hypnose, régulation émotionnelle, coaching de vie.

 


Je partage ce portrait :

Celles et ceux qui font l'Adie