Portrait

Jean-Baptiste cultive son potager bio à Huahine

« Je veux montrer aux jeunes qu’il est possible de gagner sa vie, malgré un parcours scolaire difficile. »

Temps de lecture : 3 minutes

Jean-Baptiste est issu d’une famille d’agriculteurs à Huahine. Après s’être formé à l’agriculture raisonnée et biologique à Taputapuatea, Jean-Baptiste décide en 2016 de lancer sa propre exploitation. 

N’ayant pas accès au crédit bancaire, il se tourne vers l’Adie qui lui permet de louer un terrain de 2 hectares à Papeari.

Convaincu que l’agriculture biologique constitue l’avenir, Jean-Baptiste cultive et vend des tomates, des poivrons, des courgettes, des aubergines, des concombres et des choux pour lesquels il obtient en 2018, le label bio.

Bien qu’ayant passé peu de temps sur les bancs de l’école, il se dit heureux et fier de travailler aujourd’hui avec ce qu’il a appris et de partager sa passion pour l’agriculture biologique avec les jeunes en difficulté scolaire des Centres de jeunes adolescents qu’il accueille autour d’un projet de jardin partagé.

Jean-Baptiste souhaite investir dans l’achat de semences bio supplémentaires et continuer à contribuer, à sa mesure à développer la filière bio à Tahiti, dont il est devenu une figure clé, en tant que vice-président de la coopérative du marché bio.

À l’avenir, il espère s’agrandir en déménageant sur un terrain de 17 hectares à Papeari.


Je partage ce portrait :

Celles et ceux qui font l'Adie