Portrait

Jean-Pierre, un bénévolat de compétences pour donner confiance

« Ce qui me plait à l’Adie, c’est aider et accompagner des personnes dans leur souhait de création d’entreprise. Depuis que j’ai rejoint l’association, j’ai dû suivre et accompagner une soixantaine de créatrices et créateurs d’entreprise, et voir qu’un grand nombre d’entre eux peuvent vivre de leur activité, ou que d’autres ont trouvé un autre emploi. C’est une grande source de satisfaction pour moi. »

Temps de lecture : 4 minutes

Jean-Pierre a travaillé 42 ans chez BNP Paribas, en responsabilité auprès des entreprises. En parallèle, cet homme énergique a aussi créé avec son ami plusieurs activités : bar de nuit, hôtel, magasin et vente en ligne de sous-vêtement pour homme. Jean-Pierre a toujours mené plusieurs projets, dont certains engagements politiques avec des mandats électifs.

Arrivé à l’âge de la retraite, pas question donc pour lui de se tourner les pouces !

Il suit un programme de BNP Paribas pour la préparation à la retraite, et s’intéresse à l’Adie, avec la volonté d’y être bénévole. Il se sent totalement en phase avec les valeurs de l’association, et est séduit par l’idée d’un bénévolat de compétence, où il pourra vraiment se servir de tout ce qu’il a appris pendant sa carrière, au côté des entrepreneurs, ou en tant qu’entrepreneur lui-même.

Et c’est ainsi, qu’il rejoint l’Adie avec satisfaction il y 7 ans. 

Ses missions portent sur tout l’accompagnement des créateurs d’entreprise, et sur la représentation de l’Adie, auprès des partenaires ou des représentants politiques.

Il anime par exemple des réunions d’information chez Pôle emploi, pour sensibiliser des demandeurs d’emploi à la création d’entreprise. Il participe également des actions pour faire connaître l’Adie dans les quartiers.

« J'aime toutes ces discussions que nous avons ici avec les créateurs d’entreprises, qui les aident à avoir une vie en accord avec eux-mêmes, sortir de situation personnelle parfois difficile. Par notre action, nous redonnons une certaine dignité aux personnes que nous accompagnons, qui peuvent vivre de leur métier. » 

Jean-Pierre a participé aussi cette année à la mise en place d’une boutique éphémère, dans le cadre d’une action pour soutenir l’entrepreneuriat des femmes.

Il a aidé à l’installation, et il passe de temps en temps, pour voir s’il peut donner un coup de main et encourager les créatrices dans la découverte du monde du commerce.

Pour manifester son accompagnement, Jean-Pierre relaie régulièrement des contenus sur l’activité des entrepreneurs qu’il suit sur les réseaux sociaux.

« L’idée, c’est d'être présent, sans ingérence, être attentif à l’évolution de l’affaire, pour pouvoir, si besoin, intervenir pour débloquer une situation, ou simplement manifester son soutien. » 


Je partage ce portrait :

Celles et ceux qui ont fait l'Adie