Fiche pratique

Comment créer mon entreprise ?

7 minutes

En résumé

Je construis mon projet de création d’entreprise pas à pas avec les 9 tutos pour créer ma boîte, et les modèles gratuits de business plan, étude de marché, stratégie commerciale et plan de financement à télécharger.

Ressources à télécharger

    Construire mon business plan !

    Un plan d'affaires ou business plan est le fil conducteur de votre projet de création d'entreprise. Il doit répondre clairement et simplement aux questions sur mon projet. La 1ère bataille à gagner, c'est de convaincre ! Répondre à « Pourquoi le projet va réussir » et « Comment on va le mettre en œuvre », c'est à ça que sert un business plan de création d’entreprise. À noter : inutile d'aller trop dans le détail, au risque de surcharger mon dossier avec des informations qui ne sont pas essentielles pour la réussite de mon projet.

    Télécharger le modèle de business plan.

    Faire le point sur mon projet et moi

    Je fais le point sur ma situation actuelle, j'examine mon projet et je fais le bilan de mes points forts et mes besoins pour avancer sereinement. Une idée qui me tient à cœur et la motivation sont les meilleurs atouts pour la réussite de mon projet.

    Monter sa boîte, c’est être son propre patron et exercer le métier et l’activité que je choisis.

    Télécharger le modèle de projet d'entreprise.

    Analyser ma clientèle

    « Le client est roi ! » Il est important de placer les clients au cœur de la stratégie de l’entreprise. Mais pour cela il faut les connaître.

    Je prépare mon questionnaire d'enquête clients pour :
    • Mesurer la fréquence et les intentions d’achats de mes futurs clients

    • Valider un ou plusieurs éléments de mon offre

    • Tester un nouveau produit, une nouvelle campagne publicitaire

    • Compter le nombre de clients potentiels

    Je formule correctement les questions :
    • J'utilise une syntaxe simple et compréhensible.

    • J'évite les mots techniques et ambigus.

    • Pour les chiffres, je propose des tranches (ex. Entre 500€ et 1 000€).

    Si besoin, j'alterne les questions :
    • Fermées (ex. Aimez vous le pain ? => Oui/Non)

    • Ouvertes (ex. Quel type de pain aimez-vous ?)

    • À choix simple (Proposez différentes réponses, une seule est possible)

    • À choix multiple (Proposez différentes réponses, plusieurs sont possibles)

    • À évaluation graduée (Sur une échelle de 1 à 5, 5 étant le maximum, …)

    Quelques rappels utiles
    • Je prépare un petit speech rapide avec des formules de politesse pour présenter mon projet, et expliquer le but du questionnaire.

    • Pour chaque question, je vérifie que la réponse sera utile à votre projet

    • Pas trop long ! je prévois au maximum 15 questions

    • Je commence par les questions les plus générales, et je termine mon questionnaire par les plus précises.

    • Je teste mon questionnaire sur quelques personnes pour apporter les ajustements nécessaires avant de me lancer dans le grand bain !

    Si vous préparez une série d'entretiens...

    Mes objectifs sont :
    • Connaître les perceptions des clients pour une nouveauté (logo, campagne publicitaire, etc.)

    • Mieux comprendre les besoins et les aspirations de mes futurs clients

    Quelques rappels utiles
    • Je choisis un petit nombre de personnes à interviewer (8 à 15 personnes max.)

    • Je mène mes entrevues sous la forme d’entretiens libres ou semi directifs, ce qui permet d’orienter en partie le discours des personnes interrogées.

    • Je privilégie l’enregistrement audio plutôt que la prise de notes afin que votre entretien reste fluide, un peu comme une conversation.

    • Je peux aussi organiser des groupes de discussions (focus groupe) avec quelques clients potentiels.

    • Je ne me contente pas de poser des questions qui me confortent dans mes convictions

    • Le succès de mes entretiens réside dans ma capacité à pousser mon interlocuteur à aller au fond de sa pensée, à rebondir sur ses réponses pour approfondir son propos. Je m'entraîne avant !

    • Pour préparer mes entretiens, j'y vais par étapes :

      1. Je définis (par écrit) les sujets que je souhaite aborder durant l’entretien (max. 2 ou 3)

      2. Je classe les sujets du plus général au plus particulier. Je prépare 2 ou 3 questions pour chaque thématique. Au final 9 questions devraient être suffisantes pour mener mon entretien.

    Ma concurrence

    La concurrence n’est pas l’ennemie de l’entreprise, au contraire, mais il est impératif de bien la connaître. C’est en analysant la concurrence que je peux adapter mon offre, innover et me démarquer. Dans le cadre de ma création d’entreprise, connaître la concurrence va me permettre d’affiner la connaissance de mes (futurs) clients et leur proposer une offre qui réponde à leurs besoins.

    Voici les étapes d'analyse de la concurrence :

    Quantitative :

    • Qui sont mes concurrents et où sont-ils ?

    • Combien en existe-il ?

    Qualitative, c'est à dire comprendre l'offre des concurrents :

    • Analyser les forces et les faiblesses des produits et/ou services proposés par les entreprises concurrentes, leur mode de communication, de distribution et les services qui vont avec (SAV par exemple).

    • Étudier les clients de la concurrence pour connaître leurs besoins, habitudes de consommation et leurs décisions d'achat (c'est-à-dire la valeur perçue par le client et les caractéristiques et fonctionnalités importantes pour lui).

    • La concurrence est une source d'informations précieuses !

    Ma stratégie commerciale

    Définir mon offre et mon mode de distribution

    Pour être crédible en tant qu'entreprise, pour vendre mes produits ou services, et satisfaire mes clients tout en étant rentable, je dois élaborer une offre efficace, basée sur des éléments de différenciation et qui sera créatrice de valeur pour mes clients. C’est le début de l’élaboration d’une stratégie commerciale.

    Cependant il est important de formaliser ma stratégie commerciale, il faut l'écrire. Et plus important encore, il faudra décliner ma stratégie commerciale en plan d'actions car c'est ce qui va me permettre d'atteindre mes objectifs commerciaux. Une stratégie commerciale c'est :

    • Savoir où on va ? Cela signifie avoir un but, un objectif à atteindre.

    • Comment on y va ? Avec quels moyens on va atteindre cet objectif ou ces objectifs.

    • Rechercher la performance : c'est rechercher la pérennité de l'entreprise, augmenter sa marge, fidéliser ses clients, innover, se positionner comme un des leader du marché.

    Mon offre, communication et prix de vente

    Il est maintenant temps de définir clairement comment communiquer sur mon activité, et de commencer à calculer mon prix de vente.

    Une fois que j'ai défini ma stratégie commerciale, l'étape suivante est très importante car elle va me permettre d'estimer mon prix de vente. Dans cette estimation je dois considérer l'ensemble des coûts, de la production ou de l'achat jusqu'à la commercialisation de mon produit ou service, mais pas uniquement.

    Je garde toujours à l'esprit quelle valeur mon produit ou service apporte à mes clients. La notion de valeur perçue d'un produit ou d'un service est un élément essentiel.

    Si la valeur perçue est inférieure au prix de vente, je risque de ne pas trouver de clients pour mon produit ou service. En revanche, si la valeur perçue est supérieure au prix de vente, mes clients seront prêts à payer le prix pour mes produits ou services. Cela permettra à mon entreprise de bénéficier de profits plus avantageux.

    Télécharger le modèle d'étude de marché.

    Mon chiffre d'affaires

    Fixer des hypothèses de vente réalistes

    Être rentable, c’est l’objectif de toute entreprise. Vivre de son activité, le but de tout entrepreneur. Ce tutoriel présente les étapes pour m'aider à fixer des objectifs réalistes. Pensez S.M.A.R.T (intelligent en anglais) :

    • Spécifiques : Par exemple, si je dis "je souhaite créer mon entreprise", ce n'est pas un objectif, c'est au mieux une intention. Par contre si je dis "je souhaite créer mon entreprise de vente de chaussures de ville en cuir par Internet", c'est un objectif spécifique.

    • Mesurables : Il faut mettre en place des indicateurs. Par exemple sur l'exemple ci-dessus, j'atteint mon objectif lorsque j'ai 10 nouveaux clients par mois grâce au bouche à oreille de mes premiers clients.

    • Atteignables : Est-ce que les objectifs que j'ai définis sont possibles ? Par exemple si je veux vendre des chaussures de ville en cuir par Internet et livrer les commandes avec des drones, c'est innovant mais peut-être que ce n'est (pour le moment) pas atteignable.

    • Réalistes : Puis-je atteindre cet objectif ? Cela signifie qu'il faut tenir compte de mon environnement et de mes moyens.

    • Temporellement défini : L'objectif doit être inscrit dans le temps, avec une date de fin et des jalons intermédiaires éventuellement. Par exemple pour mon entreprise de chaussures, je dis "dans un an j'aurai 2 employés et je gagnerai 2000€ par mois."

    Établir mon plan de financement prévisionnel

    J'approche des dernières étapes avant le lancement de mon projet. Il ne me manque plus qu’à évaluer mes besoins financiers, et les moyens dont je dispose pour démarrer mon activité : le plan de financement de mon entreprise.

    Dans cette vidéo je suis guidé dans la construction d’un tableau qui va me permettre de lister mes moyens et mes besoins pour démarrer en toute sécurité. Attention surtout à ne pas sous-estimer mes besoins car je risque de devoir piocher dans ma trésorerie et mettre en danger mon activité. Si j'ai de l'argent pour investir dans mon entreprise, je pense à ne pas investir la totalité de mon apport. Ainsi je conserve une marge de manœuvre en cas de difficultés : imprévus, retards, ...

    Télécharger le modèle de plan de financement prévisionnel.

    Comprendre mon seuil de rentabilité

    Dans cette dernière étape, je vois comment calculer votre seuil de rentabilité. C'est une notion fondamentale du pilotage de l'entreprise. Il s'exprime en monnaie donc en euros. À partir de quel niveau de chiffre d'affaires mon entreprise est rentable ? Est­-ce que je vais pouvoir vivre de mon activité ? Une entreprise ne peut vivre que si elle génère du chiffre d’affaires, et donc de l’argent, sinon elle disparaît. Combien faut-il vendre pour réaliser ce chiffre d'affaires ?

    Est-ce que en réduisant les charges, je peux améliorer mon seuil de rentabilité ? J'essaie de répondre à ces questions et à partir de là, je peux passer à la construction de mon plan d’actions pour lancer mon entreprise. Je n'oublie pas qu'avant de me lancer, je dois déterminer sous quel statut juridique je veux démarrer mon activité.

    Télécharger le modèle de plan d'action.

    Pour choisir le statut le plus adapté à mon activité, je peux prendre rendez-vous avec l'Adie et rencontrer un expert.

    Le truc en +

    L'Adie peut m'aider dans le lancement de mon projet. En savoir plus sur l'accompagnement de l'Adie.

    Rencontrons-nous !

    Chaque mois l'Adie organise des ateliers sur la création d'entreprise près de chez vous.


    Je partage cette fiche pratique :