Portrait

Diaina propose des conseils capillaires pour femmes noires et métissées

« La formation de l'Adie m’a apporté de l’assurance, m’a permis de choisir mon statut et de construire un business plan. »

Temps de lecture : 1 minute

À 25 ans, Diaina est une jeune femme dynamique et courageuse. Titulaire d’un BAC littéraire et d’un DEUG d’anglais, elle commence par enchaîner les petits boulots. Elle décide donc en 2014 de compléter ses études par une formation de e-marketing au CNAM. L’idée qu’elle a derrière la tête : se lancer dans le e-commerce de produits cosmétiques pour femmes noires et métissées.

Son envie de créer sa boîte est née le jour où elle a rencontré des difficultés à acheter des produits pour ses cheveux sur internet. Ces produits très spécifiques n’étant disponibles qu’aux Etats-Unis, elle a voulu trouver le moyen de les proposer sur le marché français.

Mais pour se lancer, Diaina se sent un peu démunie : quel statut choisir ? Par où commencer ? C’est alors que sa rencontre avec Adèle, conseillère Adie, lors d’un forum professionnel va lui ouvrir les portes de la formation Je Deviens Entrepreneur à Saint-Denis. Et cette formation va définitivement la mettre sur les rails de la création d’entreprise.

Sa boîte « Tribu Crépue » voit ainsi le jour, avec la création d’un site de e-commerce où Diaina vend ses premiers produits à un cercle de clientes proches. La formation Je Deviens Entrepreneur lui a beaucoup apporté.

« Je n’avais aucune idée de comment faire un business plan. En faisant la formation Je Deviens Entrepreneur, j’étais contente de voir que je n’étais pas seule. Cette formation m’a apporté de l’assurance, m’a permis de choisir mon statut et de construire un business plan. Aujourd’hui je recommande l’Adie ! »

Derrière son sourire éclatant, Diaina est pourtant inquiète. Elle se rend compte, en faisant son business plan, que sa seule activité de e-commerce ne suffira pas. Naît alors l’idée de compléter cette activité par des ateliers de conseils capillaires pour les femmes « qui souhaitent se réconcilier avec leurs cheveux » !

« On a travaillé notre business plan, fait notre étude de marché… et c’est pendant l’étude de marché que j’ai eu l’idée de faire les ateliers. »

Aujourd’hui, ses ateliers sont plus rentables que son site de e-commerce et lui prennent une majeure partie de son temps. Tant mieux, c’est ce qu’elle préfère et elle a à cœur de créer un vrai réseau d’entraide. Diaina ne peut pas encore vivre de son activité et travaille parallèlement comme animatrice dans les écoles de Saint-Denis pour les enfants en difficulté. Mais c’est une grande optimiste dans l’âme et compte bien rapidement vivre de son entreprise !

« J’aime ce que je fais. J’y crois. Mais ce n’est pas toujours évident de rester motivée. Je garde espoir. »

Diaina a gardé un bon contact avec sa tutrice Adie, les conseillers de l’Adie à Saint-Denis et un jeune micro-entrepreneur de sa promotion Je Deviens Entrepreneur. Ils continuent à s’encourager mutuellement.


Vous soutenez l'Adie ?
Faites le savoir !

Stop au gâchis des talents ! Même sans capital, même sans diplôme, tout le monde peut devenir entrepreneur avec l'accès au crédit et à un accompagnement professionnel, fondé sur la confiance, la solidarité et la responsabilité. #FIER.E de soutenir l'Adie

Celles et ceux qui font l'Adie