L'Adie lance une opération inédite pour créer 1 000 entreprises avant l'été
Alors qu’elle vient d'interpeller les candidats aux élections Présidentielles pour demander aux futurs responsables de l'Etat de faire plus #pourcreerdesemplois, l’Adie initie la dynamique sans attendre en se mobilisant de façon inédite.

 

Un coup de pouce pour les créateurs d’entreprise avant l’été

Si le microcrédit de l’Adie  permet aux personnes à l’écart du crédit bancaire d’avoir accès à un financement, le prêt d’honneur qui le complète est une somme d’argent qui, pendant une durée déterminée, celle du différé, se comporte comme des fonds propres : elle reste à la disposition du créateur d’entreprise, ne lui coûte rien en intérêt et ne doit pas être remboursée pendant les premiers mois de l’activité.

D’ordinaire, les prêts d’honneur sont financés par des subventions publiques.

Afin de permettre à 1000 créateurs d’entreprise de donner vie à leur projet avant que l’été ne le remette à beaucoup plus tard, l’Adie puise dans ses fonds propres pour débloquer la création et faciliter le démarrage de 1000  entreprises, qui sont autant de projets de vie et d’activités génératrices de développement économique dans les territoires.

Afin de relever ce défi #pourcreerdesemplois avant le 21 juin, l’Adie mobilise son réseau de partenaires, acteurs de terrain de l’insertion socio-professionnelle et organismes d’accompagnement à la création d’entreprise, pour faire connaitre ce dispositif exceptionnel, qui lève un frein important à l’initiative économique des personnes en situation de précarité.

 

Publié le : 19.04.17