Fiche pratique

Professionnel du BTP, comment obtenir la qualification RGE “Reconnu Garant de l’Environnement” ?

Temps de lecture : 4 minutes - Mise en ligne le 11 août 2022

En résumé

  • La qualification « reconnu garant de l'environnement » (ou RGE) s'adresse aux artisans spécialisés dans les travaux de rénovation énergétique, l’installation d’énergies renouvelables ou des études liées aux performances énergétiques.

  • Elle permet de renforcer ma visibilité et de rassurer mes clients potentiels sur la qualité de mes réalisations.  

La qualification RGE, qu’est-ce que c’est ? 

Créée en 2011, la qualification « reconnu garant de l'environnement » (ou RGE) s'adresse aux artisans spécialisés dans les travaux : 

  • de rénovation énergétique (changement des portes et fenêtres, isolation des murs ou des combles, travaux de ventilation, etc.),

  • d’installation d’équipements à énergie renouvelable (remplacement de l’équipement de chauffage ou installation d’un équipement de régulation du chauffage),

  • ou des études liées aux performances énergétiques (diagnostic thermique, audit énergétique, etc.).

Quels sont les avantages à obtenir la qualification RGE pour les professionnels du bâtiment ? 

Cette qualification va rassurer mes clients potentiels : elle valorise mon savoir-faire et démontre que je suis engagé dans une démarche de qualité pour mon activité et mes clients. 

Ce label RGE me permet d’être référencé sur le site gouvernemental auprès des particuliers qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique. Cela me permettra donc de renforcer la visibilité de mon entreprise. 

Enfin, en obtenant cette qualification, je permets à mes clients de bénéficier d'aides pour leurs travaux de rénovation énergétique, comme le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) ou l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Comment faire pour obtenir la qualification RGE ? 

L'obtention de la qualification RGE passe par 2 étapes : 

  • dans un premier temps, je dois me former dans l’un des organismes spécialisés en fonction de la qualification RGE que je souhaite obtenir (voir la liste des organismes dans le paragraphe ci-dessous). Si je suis en société avec un ou plusieurs salariés, au moins un des collaborateurs doit être formé et deviendra alors le “référent technique” de l’entreprise. Le coût de ces formations est variable en fonction de la qualification RGE concernée. 

  • Dans un second temps, je dois remplir un dossier à soumettre à l’organisme spécialisé qui valide ensuite la qualification. 

Il est possible de se former et d’obtenir plusieurs qualifications.

À chaque activité du BTP, son label RGE ! 

Le label RGE dépend de mon activité et est délivré par un organisme spécifique. Voici la liste de ces organismes, classés par activité : 

  • RGE Eco artisan : pour les évaluations thermiques dans le cadre de conseils pour la performance énergétique et les travaux d'efficacité énergétique des logements,

  • RGE Qualibat : pour les travaux d'efficacité énergétique (isolation, chauffage...) et l'installation d'énergies renouvelables (géothermie, solaire...),

  • RGE Qualifelec : pour les travaux électriques en matière d'efficacité énergétique et/ou d'installation d'énergies renouvelables,

  • RGE Qualit'EnR : pour les travaux d'installations d'équipements valorisant les énergies renouvelables (énergie solaire photovoltaïque ou thermique, bois, pompes à chaleur),

  • RGE Les Pros de la performance énergétique : pour les travaux de performance énergétique (construction ou rénovation).

Les qualifications RGE pour les activités d’études

Je peux également être concerné par la qualification RGE si j’exerce une activité de prestations d’études ou de maîtrise d’œuvre sur des chantiers de rénovation : 

  • bâtiment de service, 

  • logements collectifs, 

  • ou installation d’énergie renouvelable de taille conséquente (chaufferie biomasse, bâtiment tertiaire, résidentiel collectif) 

Les différentes qualifications pour les activités de prestation d’études ou de maîtrise d’œuvre sont listées ci-dessous : 

  • RGE études BENR : pour les études liées à la réduction de la facture énergétique,

  • RGE études OPQIBI : pour les études liées à l'efficacité énergétique et aux énergies renouvelables,

  • RGE études OPQTECC : pour les études portant sur le contexte environnemental des opérations, la performance énergétique de l'enveloppe du bâti, des travaux et équipements qui en découlent,

  • RGE études NF études thermiques : pour les études thermiques dans les secteurs du logement/maison individuelle et du tertiaire.

  • RGE LNE et RGE AFNOR : le LNE (laboratoire national de métrologie et d'essais) et AFNOR certification délivrent respectivement une qualification d'entreprise pour la conduite d'audit énergétique. 

Qualification RGE : quelles sont les obligations ? 

  • Une fois la qualification validée, je reçois un certificat valable 4 ans et je peux ensuite être référencé sur le site gouvernemental auprès des particuliers.

  • Je dois me conformer chaque année au contrôle annuel mis en place par l’organisme de qualification. À l’issue des 4 ans, je dois soumettre un nouveau dossier pour demander un renouvellement de ma qualification.

Bon à savoir

Point P propose une application gratuite d’entraînement : “Objectif RGE”. En fonction de mes résultats, je peux alors passer directement l’examen (149 € HT), sans forcément devoir suivre les 3 jours de formation ! 

Si je suis déjà en activité, le coût de ma formation peut être pris en charge par le FAFCEA (Fonds d’Assurance formation des Chefs d’Entreprises Artisanales), je me renseigne sur leur site pour en savoir plus. Sinon, je peux financer ma formation avec un microcrédit de l'Adie !


Je partage cette fiche pratique :