Portrait

Évelyne développe son activité de services à domicile grâce au projet “Mobilité pour l’emploi”

« L'obtention d'une voiture neuve m’a sortie d’une sacrée galère. »

Temps de lecture : 4 minutes

Évelyne exerce une activité de service de ménage à domicile : elle s’est constituée son propre portefeuille de clients. Un véhicule fiable lui est absolument indispensable pour faire son métier. 

Elle possédait une vieille voiture de 2001, qui lui coûtait cher en entretien et en réparations. En décembre 2019, l’embrayage de son véhicule casse, elle décide alors de changer de voiture et d’acheter un modèle plus récent. Problème : elle se retrouve dans l’impossibilité de faire un prêt bancaire. Ayant eu des soucis financiers par le passé, maintenant résolus, les banques se montrent frileuses, alors même qu’elle a désormais de bons revenus.

Évelyne effectue alors des recherches sur Internet et découvre le microcrédit mobilité proposé par l’Adie. 

Évelyne prend rendez-vous avec une conseillère Adie à Vannes, sa ville de résidence. Maiwenn lui présente les différentes options possibles dont l’offre Mobilize qui lui permet de se procurer un véhicule neuf en location avec option d’achat. Alors qu’Évelyne pensait acheter un véhicule d’occasion, elle a pu, grâce à cette offre au tarif avantageux, acquérir une voiture neuve. Elle a eu le choix entre trois modèles et a opté pour une Dacia Sandero essence.

Avec sa nouvelle Dacia, Évelyne n'a plus de frais d'entretien et dépense désormais moins en carburant. De plus, ne se limitant plus au nombre de kilomètres, elle a trouvé de nouveaux clients : elle en a aujourd’hui 14 ! Cela fait un peu moins d’un an qu’elle possède sa voiture et a déjà parcouru 18 000 km. 

L’Adie a donc été une vraie aide pour Évelyne, qui a d’ailleurs déjà recommandé l’association à plusieurs personnes.

Grâce au soutien de la Fondation Michelin, 10 autres personnes pourront bénéficier du programme “Mobilité pour l’emploi” à Vannes en 2021, pour répondre à leurs besoins de mobilité.


Je partage ce portrait :

Celles et ceux qui font l'Adie