Portrait

Guy, le bénévolat pour aider les créateurs à croire en eux

« Pour les bénévoles, comme pour les entrepreneurs, l'Adie c’est une association qui accueille, accompagne et forme. »

Temps de lecture : 2 minutes

Guy habite en Alsace. Il s’est engagé à l’Adie en 2016 et anime principalement des sessions de coaching pendant lesquelles les créateurs d’entreprise posent leurs questions du quotidien.

Avant de rejoindre l’Adie en tant que bénévole, Guy a fait ses classes à la Banque Populaire Alsace où il a été conseiller clientèle, directeur d’agence puis a travaillé à la direction des ressources humaines au pôle gestion des carrières.

Arrivé à la retraite, Guy choisit l’Adie pour devenir bénévole : il a connu l’association lorsqu’il était salarié à la Banque Populaire. Il décide de s’engager parce qu’il a « la volonté d’aider les autres, et d’être en contact avec les porteurs de projet ». En rejoignant l’association Guy retrouve des valeurs qui lui sont chères : la confiance, le partage, l’écoute active, l’empathie.

Avant d’être autonome, en tant que conseiller et coach, il suit un parcours d’intégration : il s’agit de formations que l’Adie a mis spécialement en place pour les bénévoles.

Le bénévolat du Guy lui apporte sens et enthousiasme.

« Pour moi, le travail de l’Adie est une cause que je partage, et que j’estime être utile. »

Ce qu’il préfère, c’est l’échange avec les entrepreneurs qui permet de créer une relation basée sur la confiance et la transparence.

Pour lui, il est important d’accompagner les créateurs d’entreprise face aux nombreuses problématiques du quotidien, par une écoute active. Il s’applique à les aider à prendre du recul.

Pour Guy, s’engager bénévolement c’est « un acte altruiste, une envie de partager et d’aider ainsi que de donner un sens à sa vie. »


Je partage ce portrait :

Celles et ceux qui font l'Adie