Portrait

Jérémy, entreprise de production audiovisuelle

« Il faut croire en ses rêves peu importe nos origines ou notre niveau d’étude. »

Temps de lecture : 2 minutes

En 2018, Jérémy a lancé son entreprise de production, et il réalise des contenus artistiques et personnalisés pour ses clients parisiens : 3D, montage vidéos, flyers, portraits, books…

Jérémy est un passionné de photographie et d’audiovisuel. Originaire du Vénézuela, il y commence ses études de photographie et de graphisme. En 2014, décidé à fuir l’instabilité politique de son pays, il part seul pour la France, où il rêve d'exercer sa profession et vivre de sa passion.

Il est accepté à l’Institut Supérieur des Arts Appliqués à Paris, où il étudie pendant 3 ans, tout en faisant des petits boulots à côté. Jérémy est un battant, il travaille en complément de ses études depuis qu’il a 14 ans pour subvenir à ses besoins ainsi qu'à ceux de sa famille.

Après avoir appris le français tout seul et déchiffrer les rouages du système administratif, il décide de se lancer, et en 2018, à 25 ans, Jérémy ouvre Jeloor Production, une start-up où il met ses talents de photographe, graphiste et monteur à la disposition de ses clients. Il couvre tous les évènements, tous les projets, allant de la réalisation de book pour mannequin au montage vidéo d’un mariage en passant par la création de flyers ou de posters.

Pour faire face à des nouvelles demandes de devis et proposer des travaux de haute qualité, Jérémy a besoin d'être financé afin d'acheter des objectifs pour son appareil photo, ainsi que des lunettes optiques professionnelles. Après avoir essuyé plusieurs refus de la part des banques, Jérémy découvre l’Adie.

Grâce au crédit qu’il obtient, il peut continuer à se développer dans un secteur en pleine expansion. Tout jeune entrepreneur, il est déterminé à mettre en pratique le projet dont il rêve depuis l’enfance. Son but c'est de pouvoir aider financièrement sa famille et créer de l’emploi pour des jeunes ou des personnes en difficulté. Il espère bientôt pouvoir embaucher un à deux salariés pour l’aider dans les commandes des clients qui sont de plus en plus importantes.

Il le dit lui-même « il ne faut pas hésiter à entreprendre si on a un rêve ».  Il a su persévérer tout en conservant son humilité et sa générosité.

Suivez Jeloor Productions sur Instagram.


Je partage ce portrait :

Celles et ceux qui font l'Adie