Biographie de Catherine Barbaroux

Son parcours professionnel

Diplômee de l’Institut d’Études Politiques de Paris en 1970, Catherine Barbaroux, après des débuts dans la recherche en sciences politiques, a intégré l’Assemblée Nationale (1975) en tant que Secrétaire génerale adjointe du groupe parlementaire PS-MRG.

En 1981, elle rejoint le cabinet de Michel Crépeau, alors Ministre de l’Environnement. Elle restera également sa Directrice de Cabinet au Ministère du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme (1983). Entre 1986 et 1993, elle occupe successivement les postes de Directrice des ressources humaines de Prisunic, puis de Directrice des ressources humaines et de la communication du groupe Printemps Redoute devenu PPR, dont elle siège aussi au Directoire.

En 1993, elle prend la direction d’Entreprise et Personnel, un organisme d’etudes et de conseil de 50 personnes. Ses domaines d’intervention portent principalement sur la strategie générale des entreprises, le management et l’organisation des ressources humaines.

Elle sera nommée fin 1999, Déléguée générale à l’emploi et àla formation professionnelle au Ministère de l’Emploi, du Travail et de la Solidarité par Martine Aubry. Elle occupera cette fonction jusqu’en 2005 sous l’autorité successive d’Elisabeth Guigou, François Fillon, Jean-Louis Borloo. En mars 2005, elle rejoint le Conseil régional d’Île-de-France. Elle en a été la Directrice Générale des Services jusqu’en juillet 2010.

Ses engagements en faveur de l'emploi et de l'insertion.

Après avoir siégé depuis mars 2010 au Conseil d’Administration de l’Adie, elle succède àMaria Nowak àla présidence en mars 2011.

En 2012, dans le cadre des travaux préparatoires à la conférence nationale contre la pauvretéet pour l’inclusion sociale du 12 décembre, elle préside, avec Jean-Baptiste de Foucauld le groupe de travail « Emploi, travail et formation professionnelle » qui produit un rapport sur « le droit au parcours accompagné vers l’emploi ».

Elle a également participé en tant que facilitatrice auprès de Michel Sapin, Ministre du Travail et de l’Emploi, aux travaux des deux grandes conférences sociales de juillet 2012 et juin 2013. Elle contribue aux travaux du Labo de l’ESS et a coordonné, à la demande de Benoit Hamon, une mission d’inspection générale (IGAS-IGF) chargée de d’évaluer les moyens administratifs àmobiliser par l’Etat dans la conduite de la politique publique de l’économie sociale et solidaire.

En 2015, elle a remis au Ministre de l’Économie et des Finances Emmanuel Macron un rapport sur la levée des freins à l’entrepreneuriat individuel.