Portrait

Océane, conseillère à l'Adie

« Il y a une grande diversité dans les projets et personnes accompagnées. Chaque jour apporte son lot de challenges, j’aime cette variété. »

Temps de lecture : 4 minutes

C’est la recherche de sens qui a incité Océane à pousser les portes de l’agence Adie de Talence en Gironde pour s’y engager comme bénévole. Sa personnalité curieuse et impliquée, et ses compétences ont convaincu l’équipe : Océane est aujourd’hui conseillère salariée !

Tout commence par un stage qu’Océane réalise dans une association qui lutte pour l’accessibilité des lieux publics aux personnes à mobilité réduite. « Ce stage a fait office de révélation et j’ai voulu apporter du sens dans mon futur travail. » Alors étudiante en commerce, elle décide de poursuivre ses études en management des structures de l‘ESS.

Son éveil ne s’arrêtant pas là, elle débute sa carrière par des expériences mêlant ESS, et communication : un service civique où elle anime un réseau de bénévoles et la communication d’une l’organisation, un stage dans la communication pour une ONG au Cambodge, une alternance dans une collectivité régionale où elle anime un dispositif d’éducation au développement durable pour les lycées…

À la fin de ses études, Océane décide de s’investir dans un bénévolat. « J’étais en recherche d’emploi et j’avais envie d’avoir d’autres occupations que seulement rechercher du boulot. » Elle prend alors contact avec France bénévolat qui l’oriente vers l’Adie : « J’ai choisi de m’engager auprès de l’Adie, car d’une part j’aime réfléchir à des solutions pour développer des projets notamment en terme de développement commercial et en stratégie de communication. D’autre part, j’aime le côté humain de l’accompagnement proposé à l’Adie. »

Lors de son bénévolat, forte de ses expériences en communication, Océane a principalement accompagné les entrepreneurs dans l’utilisation des réseaux sociaux et la communication.

« Les réseaux sociaux sont une belle opportunité pour tester son idée, faire connaitre son projet à moindre coût. »

Mais elle ne reste pas sur ses acquis « J’ai montré beaucoup de curiosité envers les autres services proposés par l’Adie. » Elle participe alors à différentes formations, découvre le microcrédit et participe à des rendez-vous avec des entrepreneurs. « Mon bénévolat m’a permis de bien connaître en amont l’équipe, les services et le fonctionnement de l’Adie. »

Alors quand un poste de conseiller.e s’est libéré, tout naturellement, l’équipe l’encourage à postuler

Depuis l’été 2019, Océane propose aux entrepreneurs un accompagnement complet, avec l’aide d’une équipe de bénévoles. « Mes missions sont très différentes de celles que j’avais lors de mon bénévolat. Mon rôle aujourd’hui est d’aider les créateurs d'entreprisevà trouver des solutions de financements et à sécuriser leur activité par l'assurance. » Le volet accompagnement reste une grande part de son travail. Océane aide les créateurs « à identifier les leviers d’action, et les axes de développement. »  


Je partage ce portrait :

Celles et ceux qui font l'Adie