Portrait

Odette, fabrication et vente de spécialités africaines sur les marchés

« Il n’y a pas beaucoup de risques à se lancer, si on échoue, il suffit de recommencer. »

Temps de lecture : 3 minutes

Sur le stand coloré d’Odette, on constate rapidement qu’au-delà des délicieux beignets proposés, l’activité ne se cantonne pas à l’alimentaire. Les clients flânent, papotent, se confient également. Le sourire d’Odette est communicatif et invite à la discussion.

Odette est autodidacte, elle a forgé son expérience dans la restauration au fil des missions confiées. De la restauration classique au métier d’agent de restaurant dans un établissement scolaire, elle fait ses armes et fait surtout plaisir à ses clients. C’est en participant à un concours lancé par la Fabrique à Entreprendre de la Communauté d’Agglomération d’Épinal, lieu ressource pour tester, accompagner, financer et développer les projets de création d’entreprise, que la cheffe séduit le jury.

Un événement qui lui donne l’impulsion de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat et lui décerne le premier prix.

« J’ai toujours rêvé de créer ma propre activité. Il ne faut jamais hésiter à franchir le cap, prenez la vie comme elle vient et saisissez chaque opportunité ! »

L’Adie intervient en conseil et en financement, pour l’acquisition de matériel de cuisine professionnel notamment, les premières dépenses sont conséquentes.

Seule, Odette n’aurait pas pu y faire face. L’aventure gourmande d’Odette prend ainsi vie, sous le regard bienveillant des équipes de l’Adie. Les beignets qu’elle propose sont inspirés de recettes africaines : beignets tra-tra, coco-bananes et ananas pour les desserts, pastels, samoussas de poissons, viandes et légumes pour les recettes salées.

Entre fabrication et vente sur les marchés, les journées sont longues et bien chargées, mais Odette concilie le tout avec beaucoup de sérénité et de positivisme. Elle jongle de plus avec son rôle de maman, ses jumeaux sont une grande source d’inspiration.


Je partage ce portrait :

Celles et ceux qui font l'Adie