Fiche pratique

Comment vendre sur les marchés ?

Temps de lecture : 2 minutes

Pour démarrer, j'ai besoin

En résumé

  • Je n’ai pas besoin de formation ou de diplôme, mais une carte de commerçant  ambulant est obligatoire si je souhaite exercer mon activité hors de la commune de domiciliation de mon entreprise.

  • Vendre sur les marchés, c’est aimer le contact avec les gens et aimer convaincre ! C’est aussi se lever tôt, supporter le froid et les longues journées debout : je teste le métier avant de me lancer.

  • Bien négocier son emplacement est la clé pour de bonnes ventes !

Ressource à télécharger

    Je demande ma carte de commerçant ambulant

    • À la Chambre de Commerce et d’Industrie si je vends des produits que j’ai achetés.

    • À la Chambre des Métiers de l’Artisanat si je vends des produits que j’ai fabriqués.

    • Liste des pièces à fournir :

      • Déclaration préalable d’une activité commerciale ou artisanale ambulante

      • Justificatif d’identité (Carte nationale d'identité, passeport)

      • Deux photos d’identité récentes

      • Chèque de 30€

      • Justificatif du domicile de moins de trois mois du chef d’entreprise

      • Extrait d’inscription au registre du commerce et des sociétés

      • Preuve de la déclaration de l’entreprise pour les demandeurs de l’UE

      • Si renouvellement : carte précédente

    • J’envoie mon dossier en courrier recommandé avec accusé de réception, ou je le remets en mains propres contre récépissé.

    • Ma carte est délivrée sous un mois. Elle est valable 4 ans et renouvelable. Si je n’ai pas de réponse dans les 2 mois, la carte m’est refusée, il faut alors faire un recours auprès du tribunal administratif.

    Je passe à l’action

    • Je me renseigne sur les marchés sur lesquels je pourrai vendre : jours d’ouverture, horaires, type de clients, niveau d’accessibilité, les modes de placement.

    • Je réfléchis à l’organisation de mon stand : comment présenter mes produits, les prix, les promotions.

    • Je me procure la marchandise en quantité suffisante.

    • Je pense à assurer mon stock et mon véhicule.

    • Je souscris une assurance responsabilité civile exploitation (obligatoire) ou professionnelle.

    • Je négocie avec le placier. Je peux également racheter le droit de place d’un professionnel qui prend sa retraite ou qui change d’activité.

    • Les marchés sont une activité saisonnière, j’évite de me lancer en basse saison, généralement d’octobre à février.

    Lien utile

      Le truc en +

      Attention à la qualité de la marchandise que j’achète : les prix les plus bas ne sont pas forcément les plus faciles à vendre !

      Besoin d'aide ?

      Posez vos questions dans notre groupe d'entraide sur Facebook, ouvert à tous les entrepreneurs !


      Je partage cette fiche pratique :